ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» application chimio
Jeu 20 Juil 2017 - 13:11 par ebjb

» LE TAICHI CHUAN
Mer 19 Juil 2017 - 11:37 par Admin.Jen

» TRICOTHON CONTRE LE CANCER AVEC CURIE (2017)
Mer 19 Juil 2017 - 11:29 par Admin.Jen

» FB
Dim 2 Juil 2017 - 18:57 par Admin.Jen

» EFFETS INDÉSIRABLES DES TTT ANTICANCÉREUX
Dim 2 Juil 2017 - 18:49 par Admin.Jen

» LES CHAMPS QUI NE CESSERONT DE FLEURIR
Ven 21 Avr 2017 - 12:23 par doc.bob.leponge

» SPORT SUR ORDONNANCE
Jeu 20 Avr 2017 - 11:56 par Admin.Jen

» Bonjour et merci
Sam 18 Fév 2017 - 4:58 par Admin.Jen

» MERCI A NICE MATIN
Ven 10 Fév 2017 - 9:47 par Admin.Jen

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Mots-clés

traces  soja  

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901 sur votre site de social bookmarking

LE GINSENG DIMIN FATIGUE PDT TTT CANCER

Ven 6 Juil 2012 - 10:01 par Admin.Jen

"http://www.lanutrition.fr/les..."

"Le ginseng en médecine traditionnelle chinoise,est vu comme une plante énergisante et revitalisante"
Or des chercheurs ont montre que".... Voir lien ci dessus .
MERCI. "Guérir .Org". http://www.guerir.org. Smile Smile Razz Razz

Commentaires: 3

www.seinsermentsolidaire.com

Cancer du sein métastatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

annonce CANCER DU SEIN MÉTASTATIQUE

Message par Admin.Jen le Dim 9 Nov 2014 - 21:52

Le CSM ou comment vivre avec 

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce LE SACRIFICE D'1 FEMME POUR FAIRE PROGRESSER LA RECHERCHE

Message par Admin.Jen le Mar 19 Aoû 2014 - 10:32

[size=30](Traduction moyenne)[/size]
[size=30]Ohio Femme Fait Sacrifice Pour Faire Progresser Le Traitement[/size]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kimberly L. Koss, Ph.D., fait un immense sacrifice pour la recherche sur le cancer du sein.

Kimberly L. Koss, un employé récemment pris sa retraite de l'Université de Cincinnati, a fait un sacrifice sans précédent et historique pour l'approfondissement de la recherche sur le cancer du sein. Koss, qui est âgé de 57 ans et a une forme rare de cancer du sein, a décidé de sauter un tour de la chimiothérapie préopératoire afin de préserver les cellules cancéreuses qui seront supprimés au cours de sa mastectomie.
Koss de la motivation à faire une telle chose vient du fait sa forme de cancer est rare. Elle est affligé d'un type agressif de cancer du sein triple négatif. Connu pour être particulièrement difficile à traiter, de nombreuses tumeurs triples négatives peine de répondre à tous les médicaments du cancer du sein standards, bien que le rayonnement a été montré pour aider à leur suppression.
Ont été Koss à subir une chimiothérapie antérieure à sa mastectomie, elle aurait plus de chances de survie. Toutefois, la croissance de la cellule triple négatif dans son sein serait, selon toute vraisemblance, mourir quand il est retiré du corps. Parce que ses cellules cancéreuses sont particulièrement agressifs, ils sont susceptibles de survivre en dehors du corps si elle s'abstient de chimiothérapie. En effet, Koss donne chercheurs en médecine un poste principal de cellules pour la croissance dans les cultures de recherche.
Koss a indiqué qu'elle espère que son sacrifice peut ouvrir la voie à des recherches à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  et, potentiellement, même son. 
"C'est quelque chose qui va protéger l'avenir de ma fille, mes petits-enfants et mes futurs petits-enfants", a déclaré Koss The Star Press. "La suite de cette histoire sera le vaccin, et j'espère être le premier bénéficiaire."

Read more at [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce on est dans ta poche

Message par Annesaintremy le Lun 4 Aoû 2014 - 19:50

si la radiotherâpie t'evite la chirurgie fonce! puis t'inquiete pas de souci de claustro dans la radiotherapie!!
c'est pas comme l'irm
bises et on est la Anne

Annesaintremy
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Cancer du sein métastatique

Message par bernadou1 le Lun 4 Aoû 2014 - 12:18

Coucou Mimi 

Pas de vacances , c est frustrant je te comprends mais comme tu dis pas le choix - 
Il faut se dire que quand tu iras mieux tu rattraperas le temps perdu et tu profiteras 2 fois plus 
C est pour la bonne cause et , bonne nouvelle , ta tumeur diminue, ca vaut le coup de  continuer et de s' armer de patiente
Tu as xeloda ( comme moi) et une autre chimio apparemment Comment  les supportes tu  As tu des effets secondaires? Es tu entourée ? 
En attendant prends bien soin de toi et reposes toi bien Je t embrasse affectueusement
avatar
bernadou1
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Cancer du sein métastatique

Message par MIMI92 le Dim 3 Aoû 2014 - 23:45

Bonsoir à toutes les copines.
J'espère que vous allez bien.Vacances?
Pour moi hélas pas de vacance cette année car je suis encore en plein traitement :Chimio (qui donne de bons résultats: la tumeur à la tête à bien diminuée).Ils m'ont proposé de faire de la radiothérapie ciblée fin août qui exclurerait la chirurgie. J'ai très peur car de plus je suis clostrophobe!
J'ai un traitement lourd et long mais ai je le choix?
Comme Chimio j'ai Xeloda + ..??..je ne sais plus!
Hâte de finir ce protocole
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce ET ENCORE...CSM=Projet personnalisé.Quand??

Message par ebjb le Mar 11 Fév 2014 - 17:10

Cancer du sein métastatique : premier pas vers une médecine personnalisée

Une étude française à grande échelle montre que la médecine personnalisée peut être intégrée aux structures cliniques et apporter des résultats encourageants pour le traitement du cancer du sein avancé.

Marie-Neige Cordonnier


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

isak55 / shutterstock.com

Pour en savoir plus
F. André et al.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Lancet Oncol., en ligne le 7 février 2014.
F. Cardoso et al.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien],Annals of Oncology, vol. 23 (supplément 7), vii11-vii19, 2012.
L'auteur
Marie-Neige Cordonnier est journaliste à Pour la Science.
Le cancer du sein métastatique, forme avancée de la maladie qui s’est propagée à d’autres tissus de l’organisme, est l'une des principales causes de mortalité liée au cancer dans le monde. Selon une étude européenne publiée en 2012, l’Union européenne comptait, en 2008, 332 000 nouveaux cas de cancer du sein et 89 000 décès liés à cette maladie. Environ 5 à 10 pour cent des cancers sont métastatiques au diagnostic et, parmi eux, la probabilité de survie à cinq ans est alors de seulement 20 pour cent. L’efficacité des traitements généraux (chimiothérapie, hormonothérapie) sur les cancers du sein métastatiques a peu progressé ces dernières années, et les espoirs se portent sur la médecine personnalisée, c'est-à-dire la recherche d'un traitement propre à chaque patiente, déterminé notamment en fonction des spécificités génétiques et biologiques de sa tumeur.
Un premier pas dans cette direction vient d’être franchi par Fabrice André, du Département d’oncologie médicale de l’Institut Gustave Roussy, à Villejuif (U981, Inserm-Université Paris-Sud) et ses collègues. Par une étude menée à grande échelle sur plusieurs centres médicaux (SAFIR01), les cancérologues ont montré qu’une démarche de médecine personnalisée peut être intégrée aux structures cliniques, permettre l’accès à des traitements ciblés, et fournir des résultats encourageants.
En 13 mois, entre juin 2011 et juillet 2012, des biopsies des métastases de 423 patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique ont été effectuées, suivies d’une analyse étendue du génome des cellules prélevées. Cette analyse a permis d'identifier des modifications génétiques fréquentes dans ce type de cancer, mais aussi d’autres plus rares. Les cancérologues ont alors recherché, parmi les traitements ciblés existants, ceux qui pourraient être adaptés à ces modifications génétiques. Pour 46 pour cent des patientes (195), les modifications génétiques répertoriées pouvaient être ciblées par un traitement. En septembre 2013, 55 d’entre elles avaient ainsi reçu un traitement ciblé à la suite de cette analyse. Parmi elles, quatre patientes ont vu leur état s’améliorer, et neuf autres, leur maladie se stabiliser pendant plus de 16 semaines.
La méthode est loin de fournir un traitement ciblé et efficace à la majorité des patientes. Néanmoins, elle montre qu’il est possible de concilier médecine personnalisée et approche clinique. De plus, les résultats obtenus apportent  des informations précieuses à la recherche biomédicale. D’une part, les nouvelles modifications génétiques repérées lors du séquençage des biopsies constituent autant de cibles potentielles pour de nouveaux traitements, qui viendront augmenter la diversité des traitements ciblés disponibles. D’autre part, les traitements qui n’ont fait que stabiliser la maladie vont pouvoir faire l’objet de recherches visant à améliorer leur efficacité.
L'une des difficultés liées à cette méthode est l’hétérogénéité des populations de cellules cancéreuses constituant les tumeurs et métastases d’un même patient. Les biopsies ne reflètent sans doute qu’une partie de cette diversité. Pour que cette démarche devienne vraiment efficace, d’autres approches de médecine personnalisée devront lui être associées, telles que la quantification de l’hétérogénéité des métastases et l’immunothérapie.





Vos réactions (0)

Réagir à cet article

_________________
CARPE DIEM:sunny:
avatar
ebjb
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Cancer du sein métastatique

Message par Rivanny le Lun 3 Fév 2014 - 15:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un résumé  peut être interessant..
avatar
Rivanny
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce UN AUTRE ARTICLE SUR SCOOP IT ....

Message par Admin.Jen le Lun 3 Fév 2014 - 8:29

CANCER: Une protéine du poisson inhibe les métastases

Actualité publiée le 21-03-2013

PNAS
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une protéine de poisson capable d’inhiber les métastases du cancer, c’est ce que viennent de découvrir ces chercheurs de l’Université du Maryland. Dérivé de la morue du Pacifique, ce composé naturel à l’activité anti-tumorale pourrait permettre de développer des aliments qui agissent comme des traitements complémentaires contre le cancer. Ces conclusions viennent d’être publiées dans l’édition des Actes de l’Académie des Science américaine (PNAS).
 « L'utilisation de produits naturels diététiques à activité anti-tumorale est un domaine important et émergent de la recherche», rappelle l'auteur principal de l’étude, le Pr Hafiz Ahmed, professeur adjoint de biochimie et de biologie moléculaire à l'Université du Maryland. «Comprendre comment fonctionnent ces produits v permettre de développer des aliments qui agissent, comme des agents d’immunothérapie et de nouvelles thérapies « diététiques » contre les cancers ». Car ce peptide ou protéine, dérivé de la morue du Pacifique vient de démontrer sa capacité à inhiber le cancer de la prostate et à empêcher d’autres cancers de se propager.
La plupart des gens décèdent de cancer en raison du processus de métastase, alors que les cellules tumorales envahissent les tissus avoisinants puis migrent dans le sang et les vaisseaux lymphatiques. Ainsi, le cancer de la prostate se propage généralement aux os, aux poumons et au foie. Les cellules cancéreuses qui se métastasent dans d'autres parties du corps se propagent dans le sang et finissent par détruire les fonctions organiques.
Ce glycopeptide riche en antigène TDF (Thomsen-Friedenreich disaccharide), caché dans les cellules humaines normales, mais exposé à la surface des cellules cancéreuses, joue un rôle clé dans la façon dont le cancer se propage. Chez les poissons d’eau froide, comme la morue, ces glycoprotéines riches en antigène TFD, protègent les poissons contre le gel. L'équipe a développé ici une forme particulière de TFD, appelé TFD100, purifiée à partir d’extrait de morue du Pacifique. Les chercheurs constatent sur l’animal, que TFD100 se lie à une protéine, la galectine-3, surexprimée dans les cellules cancéreuses de la prostate. Or la galectine-3 permet aux cellules cancéreuses de se conformer aux parois des vaisseaux sanguins et de tuer les cellules T, permettant ainsi aux cellules cancéreuses d’échapper au système immunitaire et facilitant leur propagation dans tout le corps. En se liant à la galectine-3 (GAL3), TFD100 va empêcher les cellules cancéreuses de se fixer aux parois des vaisseaux et stimuler la réponse immunitaire.
L'interaction GAL3-TFD est un facteur clé dans les métastases dans les cancers et TFD100 se révèle ainsi un agent anti-métastatique puissant pour le traitement de différents cancers, dont celui de la prostate, concluent les chercheurs. Une innovation donc dans la recherche de nouvelles thérapie anti-cancéreuses, qui pourrait permettre le développement d’un complément alimentaire naturel, dérivé de protéines de poisson, capable de bloquer le processus de métastase et avoir un impact significatif sur l'amélioration des résultats des patients et leur survie.
Source: PNAS doi: 10.1073/pnas.1202653110 March 11, 2013[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Réagissez à cette actu sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Cette actualité a été publiée le 21/03/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration 
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Recherche

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Voici le même article sur allo docteur: donc on y croit

Message par ebjb le Lun 3 Fév 2014 - 0:26

édité le 8 décembre 2011, mis à jour le 12 décembre 2011 par La rédaction d'Allodocteurs.fr / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Une équipe de chercheurs suisses a peut-être trouvé la clé pour bloquer le développement des métastases, ces cellules cancéreuses qui constituent l’un des grands risques de complications dans le cancer. La solution pourrait se trouver dans une protéine selon leur article publié dans la revue Nature.

 



- Entretien avec le Dr Bernard Escudier, responsable des programmes de recherche sur le cancer du rein à l'Institut Gustave Roussy (Villejuif) -


À l'origine des cancers, on trouve une cellule unique dont le patrimoine génétique est altéré. C'est cette modification qui cause une multiplication à l'infini de cette cellule et par là-même le développement de la tumeur maligne qui envahit progressivement les tissus sains autour d'elle et menace les fonctions vitales.
La formation des métastases
L'autre risque est que ces cellules cancéreuses se détachent de la tumeur et migrent partout dans le corps par l'intermédiaire du sang ou de la lymphe. C'est ce qu'on appelle les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Disséminées dans l'organisme, vers les os, le foie par exemple, elles vont être plus difficiles à cibler par les traitements, ce qui accélère souvent la progression de la maladie et la dégradation de l'état du malade.
La périostine
Une équipe de chercheurs de l'Institut Suisse de Recherche Expérimentale sur le Cancer ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) et de l'Ecole polytechnique de Lausanne ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) a travaillé sur les cellules à l'origine de ces métastases. Parmi toutes les cellules cancéreuses diffusées par la tumeur, seules certaines - les cellules souches cancéreuses – sont capables de développer des métastases à condition de trouver un terrain propice. Les cancérologues parlent d'une niche.
En étudiant ces niches chez la souris, les chercheurs ont découvert une protéine, la périostine. Une fois isolée, ils ont constaté qu'en son absence aucune métastase ne s'était formée chez le rongeur.
Un anticorps pour bloquer la protéine
Ils en ont conclu que bloquer le fonctionnement de cette périostine empêchait la métastase. De la théorie, les chercheurs sont passés à la pratique. Ils ont développé un anticorps qui en adhérant à la protéine l'a empêché de fonctionner chez la souris.
Il reste à savoir si cet anticorps sera transposable à l'homme. La question des effets secondaires se pose aussi. Si chez la souris le blocage de l'action de la protéine n'a entraîné que peu d'effets secondaires, rien ne dit que ce soit le cas pour l'homme.
 
Source : "Intercations between cancer stem celles and their niche govern metastatic colonization", [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], Ilaria Malanchi & Albert Santamaria-Martinez, 26 July 2010; Published online 7 December 2011
 
En savoir plus
Sur Allodocteurs.fr :
Questions/réponses :

  • Pourquoi les métastases n'apparaissent-elles que plusieurs années après une opération ou une chimio ?
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]*

  • Quels cancers ont le plus tendance à métastaser ?
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]*

  • Est-ce que "métastase dans le foie" signifie "cancer du foie" ?
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]*

  • Lorsque la métastase est installée, le cancer peut-il encore être guéri ?
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]*

  • Lorsque le diagnostic de tumeur maligne est posé, est-ce qu'on peut prévenir la survenue de métastases ?
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]*

Réponses du Pr. Jean-François Morere, oncologue à l'hôpital Avicenne
Articles et reportages :

Et aussi :


_________________
CARPE DIEM:sunny:
avatar
ebjb
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Cancer du sein métastatique

Message par bernadou1 le Dim 2 Fév 2014 - 20:51

SUPER NOUVELLE -   pourvu que le traitement soit adaptable aux humains et qu il vienne rapidement sur le marché 
merci les chercheurs
avatar
bernadou1
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce ILS ONT TROUVÉS COMMENT STOPPER LES MÉTASTASES...

Message par Admin.Jen le Dim 2 Fév 2014 - 20:13

Cancer du sein : ils trouvent une solution pour stopper les métastases
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Des chercheurs viennent de trouver un moyen de stopper les métastases d'un cancer du sein. Très encourageant.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PUBLICITÉ

Les chercheurs de l’université de Cardiff (Grande-Bretagne) auraient découvert un composant capable de détruire le gène responsable du développement de métastases lors d'un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. "Nous avons remarqué qu’en supprimant ce gène (Bcl3) l’évolution du cancer a réduit à plus de 80%" explique le Dr Richard Clarkson, chef de l’étude. Mais comment le détruire ? Les chercheurs ont analysé sa composition pour tenter de trouver un moyen pharmacologique de le supprimer. Ils sont parvenus à identifier une poche à l’intérieur du Bcl3 qui contrôlerait son fonctionnement. Grâce à des tests informatiques, ils ont déterminé un composant pharmaceutique capable de tenir dans cette poche et susceptible de détruire le fameux gène.
Le médicament a permis l’arrêt total des tumeurs métastasées
Challenge réussi ! En testant ce potentiel traitement sur des souris atteintes de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le développement des tumeurs a complètement stoppé. Grâce à des financements, les chercheurs espèrent maintenant fabriquer un traitement qui pourrait être testé sur des humains atteints de cancer du sein mais aussi d’autres types de cancer.

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Cancer du sein métastatique

Message par macasian le Mar 5 Nov 2013 - 10:45

Cet après midi je vais à une réunion d'échanges autour du cancer du sein métastique organisée par Europa Donna / Etincelle-Rester femme avec un cancer / Vivre comme avant
Il y a un article à ce sujet dans le dernier magazine ROSE page 44

Je vous raconterai
avatar
macasian
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Cancer du sein métastatique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum