ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» application chimio
Jeu 20 Juil 2017 - 13:11 par ebjb

» LE TAICHI CHUAN
Mer 19 Juil 2017 - 11:37 par Admin.Jen

» TRICOTHON CONTRE LE CANCER AVEC CURIE (2017)
Mer 19 Juil 2017 - 11:29 par Admin.Jen

» FB
Dim 2 Juil 2017 - 18:57 par Admin.Jen

» EFFETS INDÉSIRABLES DES TTT ANTICANCÉREUX
Dim 2 Juil 2017 - 18:49 par Admin.Jen

» LES CHAMPS QUI NE CESSERONT DE FLEURIR
Ven 21 Avr 2017 - 12:23 par doc.bob.leponge

» SPORT SUR ORDONNANCE
Jeu 20 Avr 2017 - 11:56 par Admin.Jen

» Bonjour et merci
Sam 18 Fév 2017 - 4:58 par Admin.Jen

» MERCI A NICE MATIN
Ven 10 Fév 2017 - 9:47 par Admin.Jen

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Mots-clés

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901 sur votre site de social bookmarking

LE GINSENG DIMIN FATIGUE PDT TTT CANCER

Ven 6 Juil 2012 - 10:01 par Admin.Jen

"http://www.lanutrition.fr/les..."

"Le ginseng en médecine traditionnelle chinoise,est vu comme une plante énergisante et revitalisante"
Or des chercheurs ont montre que".... Voir lien ci dessus .
MERCI. "Guérir .Org". http://www.guerir.org. Smile Smile Razz Razz

Commentaires: 3

www.seinsermentsolidaire.com

Histoire de Marie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par Admin.Jen le Jeu 26 Juil 2012 - 7:54

Et oui! Je suis bien d'accord !
Nous n'y sommes pour rien si nous avons un cancer. Pas de raisons culpabilisantes ! La + part avons eu une vie saine avec une alimentation correcte, voire du sport... Et pourtant le crabe nous a croque un bout!!
Bien entendu être en + BRCA 1 ou 2 ou avoir un terrain familial ; c'est encore moins culpabilisant.
Ce n'est pas ma faute, dis je, c'est inscrit en moi, ds mes gènes et moi mm l'ai eu en héritage !
Je pense que partager ce que nous vivons avec nos enfants, qque soit leur âge est salutaire pour tous.
Merci doc !

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par doc.bob.leponge le Mer 25 Juil 2012 - 22:36

Le vécu des ado et des adultes jeunes est très différent par rapport au cancer de leur mère. tout dépend qui parle la mère et ce qu'elle perçoit ou ce que laisse percevoir l'ado. la parole de l'ado recueillie dans un cadre soignant ou d'écoute est tout à fait différente.
les idées pensées ou craintes fréquemment émises par ces ado :
la confrontation à la maladie du parent et de sa mort mais également à sa propre mort. l'ado a besoin d’être informé à propos de l'héritage génétique, des risques réels et possibles pour lui. la dissimulation, la minimisation des symptômes, des thérapeutiques et leurs conséquences est mal vécue. l'ado le ressent souvent comme un manque de confiance, "de compétence" voire de fragilité supposée.
qui va m'aimer, m'entourer, m'encourager, m'embrasser ... a qui vais je m'adresser maintenant ?
cela entraîne parfois un climat d'instabilité affective rendant la projection dans l'avenir un peu plus problématique.
IL arrive aussi que les ado s'isole,se replie ou adopte des conduites addictives. Les résultats scolaires peuvent s'en ressentir.
IL a aussi ceux qui essayent d'entourer,de protéger,de rassurer son parent.cette parentification est un moyen de défense provisoire.
le climat d'affection et de stabilité durant son enfance est le meilleur garant pour l'ado de sa capacité de rebondir, d'affronter voire de dépasser à terme cette problématique malgré les blessures et les cicatrices.

_________________
mais parfois le parpaing de la réalité s'abat sur la tartelette aux fraises de nos illusions. bac2012
avatar
doc.bob.leponge
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par choune le Mer 25 Juil 2012 - 16:05

... et comme moi :-((

En ce qui concerne mon épisode "2è cancer", ma fille a continué à vivre sa vie (20ans) et j'en étais très heureuse. Mais pour autant, même si j'ai été une maman rassurante, optimiste, battante, sûrement a-t-elle eu des moments de doute... En tout cas, j'ai toujours essayé d'être - mince je ne trouve pas le mot donc t'en pis je me répète - rassurante quand on en parlait. C'était bon aussi de l'entendre me faire des compliments : "mais oui ta perruque te va très bien" " mes copines n'ont pas remarqué tout de suite que tu étais malade car tu prends soin de toi" "mais non tu n'as pas si maigri que ça, t'es encore bien !" etc etc

choune
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par Ssara121 le Mar 24 Juil 2012 - 19:44

Surtout qu'avec nos enfants se pose la question de la transmission génétique quand on est comme toi et moi BRCA que ce soit 1 ou 2

_________________
Si toute vie va inéluctablement vers la fin, il faut, tant qu'elle se déroule, la peindre d'amour et d'espoir
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ssara121


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par ebjb le Mar 24 Juil 2012 - 19:06

Bonsoir.
Cette histoire m'interpelle! Avez vous eu l'occasion de vs occuper d'enfants ou d'adolescent ayant une mère malade du cancer ?
Pouvez vous nous donner sans rien dévoiler bien sur,quel était leur vécu?
G 2 filles qui avaient 16 et 22 ans qd g rechute et je ne sais pas comment elles ont vécu cela ? Elles ont étaient très très présentés auprès de moi, très actives ds ma maladie, mais elles ne m'ont rien dit de leurs états d'âme, leurs peurs?

Merci

_________________
CARPE DIEM:sunny:
avatar
ebjb
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par doc.bob.leponge le Mar 17 Juil 2012 - 14:53

Angèle LIEBY a publié récemment un livre témoignage – une larme m’a sauvée – sur sa maladie, son vécu et celui de son entourage immédiat mais aussi l’attitude des soignants.
Sa capacité de se battre, de rebondir et de vivre transparait tout au long du livre.
Léna 17 ans s’est sentie encouragée après la lecture de ce livre pour parler et demander de l’aide à l’insu de ses parents. Les premières consultations sont marquées par des larmes, premiers mots indicibles. La confiance s’étant installée, Léna s’est affranchie de ses blessures si nombreuses déjà.
La dépression ne s’exprime pas à cet âge comme chez l’adulte ou la personne âgée. Sa prise de poids de 12 kg a coïncidé avec le comportement adultérin de son père, jusque là installé sur un piédestal. Les résultats scolaires se sont détériorés avec moins de participation en classe et moins d’intérêt pour ses activités antérieures. Elle s’est repliée progressivement dans sa chambre, sa coquille.
Les différents examens et traitements mis en place par l’institut Curie ne laissaient plus de doutes à Léna. Sa mère l’a informée de son cancer du sein et des conséquences par ailleurs assez visibles du traitement. La peur de l’avenir s’installa se traduisant plus par une irritabilité, voire une agressivité verbale. Des alcoolisations aigues et ponctuelles n’ont pas comblées le vide intérieur et la peur de la mort. Un sentiment de perte indéfinissable inondait son affectivité et ses pensées.
Léna a été amoureuse d’un garçon hors limite et tomba enceinte avec un sentiment de honte. Elle ne sentait pas capable d’évoluer et d’avancer positivement dans ses repères.
Léna a rapporté avec force détails et vives émotions les multiples interventions de la police à domicile au petit matin car son frère ainé avait un comportement délictueux.
Tout se dérobe à ses pieds, rien ne tient. C’est assez difficile d’avoir une image interne et stable d’elle-même. Ces premières larmes écoutées l’ont sauvée. Même si l’inquiétude fondamentale demeure, elle peut en parler.
Elle sent son image narcissique restaurée, retrouvée et moins en proie au doute sur son identité, ses identifications. Son corps sert moins de variable d’ajustement.
Le chemin continue et le travail psychique est d’une certaine manière interminable.

_________________
mais parfois le parpaing de la réalité s'abat sur la tartelette aux fraises de nos illusions. bac2012
avatar
doc.bob.leponge
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par Admin.Jen le Lun 16 Juil 2012 - 16:03

A "doc.bob.leponge" : ok , c'est sympa de votre part de nous accorder qq moments.
C'est vrai que la parole est libératrice ,mais quand elle va vers une personne qui écoute. :D Cool

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par doc.bob.leponge le Lun 16 Juil 2012 - 14:24

Admi.Jen je vous donne mon accord pour intervenir dans cette rubrique sous forme de réaction aux discours et échanges ou bien d'un billet d'info et d'humeur.
Moustafa safouan psychanalyste a écrit un livre intitulé " la parole ou la mort "
la parole est souvent porteuse de liberté et de libération. le danger est parfois l'anticipation de la réponse de l'autre entraînant un statu quo imaginaire mais aussi réel.

_________________
mais parfois le parpaing de la réalité s'abat sur la tartelette aux fraises de nos illusions. bac2012
avatar
doc.bob.leponge
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par patachonnette le Lun 16 Juil 2012 - 9:44

Je suis entièrement d'accord. Parler, exprimer nos inquiétudes, angoisses, savoir "exploser" ne peut qu'être bénéfique. Ne jamais garder en soi. A l'annonce du cancer j'ai souvenir d'avoir "saoulé" mon mari. C'était un monologue. Il ne savait et ne pouvait pas me répondre. Je ne savais pas aligner 2 mots sans chercher le pourquoi du comment ? sans prononcer le nom cancer. Il se réfugiait dans le garage. A la longue j'ai compris qu'il n'en pouvait plus. Je n'avais à l'époque pas internet. Je n'avais personne a qui me confier. Puis grâce à ma superbe fille internet a été installé et j'ai trouvé le forum et toutes mes soeurettes qui m'ont énormément aidée. Aujourd'hui encore j'éprouve toujours le besoin de parler de ce cancer, de ses conséquences, de ses effets, et mon mari pourtant présent mais "ne sait toujours pas écouter".
Je ne peux lui en vouloir.
Avant ce cancer j'ai dû faire face seule à une dure épreuve. Avec du recul je me dis que plus jamais je ne garderai en moi quoique ce soit. Il faut parler, exprimer nos craintes.
L'histoire de Marie me le confirme.

patachonnette
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par Ssara121 le Lun 16 Juil 2012 - 8:54

Ce type n'était pas une personne ''aimable'' et ce sûrement avant l'annonce faite à Marie......
Malgré la violence de ce qui s'est produit, elle ne peut que gagner à vivre sans lui!
Il lui a donné la possibilité d'une séparation sans atermoiements, nous ne sommes protégées ni du cancer, ni des mauvais choix et des personnes destructrices!
Je sais , hélas de quoi je parle ( bien sur pas de l'homme qui partage ma vie depuis 10 ans)...... J'avais presque oublié!

_________________
Si toute vie va inéluctablement vers la fin, il faut, tant qu'elle se déroule, la peindre d'amour et d'espoir
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ssara121


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par Admin.Jen le Sam 14 Juil 2012 - 22:41

Chouette ! Voudrez tu être admin. Et voudrais tu intervenir au gré de tes envies ? Nous serions ravies :D

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par doc.bob.leponge le Sam 14 Juil 2012 - 22:30

psychiatre ou ré-arrangeur d’âmes

_________________
mais parfois le parpaing de la réalité s'abat sur la tartelette aux fraises de nos illusions. bac2012
avatar
doc.bob.leponge
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par Admin.Jen le Sam 14 Juil 2012 - 22:25

Très beau texte Doc.bob leponge; émouvant ! Incroyable qu'il y a des mecs qui peuvent faire ça à leur femme malade ! Chui ecoeuree !Permettez 1 question ?: êtes vous médecin ou psychologue ?
Merci .[img][/img] Neutral

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Histoire de Marie

Message par doc.bob.leponge le Sam 14 Juil 2012 - 22:10

Lors de sa première consultation,Marie se sent triste, n'arrive pas à contrôler ses larmes. Elle se perd dans ses mots,perd les mots indicibles qu'elle ne peut mettre en perspective.
Les images ont parlé - scanner, mammographie,échographie - et sont mauvaises.
Marie pense aux risques à venir. Elle est pleine d'inquiétudes et d'interrogations. Intuitivement elle sent que rien ne sera plus comme avant. L'avenir immédiat lui donnera dramatiquement raison : perte de son sein, chimiothérapie et effets secondaires multiples.
La fatigue s'installe, son mari et ses enfants s'éloignent " doucement".
La tristesse s'aggrave et la dépression sévère s'installe nécessitant un séjour en clinique psychiatrique. Marie retrouvera au bout de huit semaines une humeur de meilleure qualité, une vision moins pessimiste de son avenir.
Son mari "profite " du séjour pour introduire une procédure de divorce et la garde des enfants. Il a même tenté par la ruse d'obtenir des documents médicaux afin de servir ses intérêts.
En étant soutenue, informée,traitée,entourée par des tiers bienveillants, Marie a retrouvé la capacité de rebondir et le sens de la vie. Elle sait maintenant sur qui compter ...
La parole l'a aidée à se libérer. Le véritable risque est de taire, de se taire, de s'isoler, de s'enfermer.
avatar
doc.bob.leponge
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: Histoire de Marie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum