ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» TRICOTHON 2017
Ven 13 Oct 2017 - 13:04 par Admin.Jen

» TRICOTHON CONTRE LE CANCER AVEC CURIE (2017)
Ven 13 Oct 2017 - 11:59 par Admin.Jen

» REPRENDRE UN TRAVAIL...APRES UN CANCER DU SEIN
Ven 13 Oct 2017 - 11:53 par Admin.Jen

» LES CHIFFRES STAT.DE 2015...ENCOURAGEANT!
Ven 13 Oct 2017 - 11:50 par Admin.Jen

» NOUVELLE APPLI
Ven 13 Oct 2017 - 11:47 par Admin.Jen

» A venir...IGR
Ven 13 Oct 2017 - 11:39 par Admin.Jen

» CANCER DU SEIN MÉTASTATIQUE...
Ven 13 Oct 2017 - 11:37 par Admin.Jen

» CANCER TRIPLE NEGATIF : NEWS
Ven 13 Oct 2017 - 11:34 par Admin.Jen

» hormonotherapie
Mer 4 Oct 2017 - 17:36 par Admin.Jen

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901 sur votre site de social bookmarking

LE GINSENG DIMIN FATIGUE PDT TTT CANCER

Ven 6 Juil 2012 - 10:01 par Admin.Jen

"http://www.lanutrition.fr/les..."

"Le ginseng en médecine traditionnelle chinoise,est vu comme une plante énergisante et revitalisante"
Or des chercheurs ont montre que".... Voir lien ci dessus .
MERCI. "Guérir .Org". http://www.guerir.org. Smile Smile Razz Razz

Commentaires: 3

www.seinsermentsolidaire.com

Cancer du sein : quatre avancées vraiment prometteuses

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

annonce Cancer du sein : quatre avancées vraiment prometteuses

Message par Admin.Jen le Sam 16 Nov 2013 - 10:27

Cancer du sein : quatre avancées vraiment prometteuses
lien :"http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/quatre-avancees-vraiment-prometteuses-15-11-2013-3318673.php"



"oici les principales nouveautés mises en avant lors du 35e congrès des spécialistes du sein, concernant à la fois le diagnostic et le traitement.

La mammo progresse

En attendant la mammographie en 3D, que certains médecins jugent prometteuse, 87% des mammographies réalisées sont désormais numériques… On les accuse pourtant régulièrement de provoquer des surdiagnostics inutiles. 

« S’il faut freiner quelque chose, ce n’est pas le surdiagnostic, mais le surtraitement », rétorque une radiologue. Le dépistage permet en effet de révéler des précancers (in situ, soit 15 à 18% des cancers) indétectables à la palpation, et qui ne laissent apparaître que des microcalcifications à l’image. Généralement de bons pronostics, ils peuvent être traités correctement dans 95% des cas. Mais petit cancer de moins de 10 mm ne veut pas forcément dire gentil : « 15% se révèlent très agressifs et de mauvais pronostic », révèle Brigitte Serandour, qui a participé à la mise en place du dépistage organisé à la fin des années 1990.

Opérée le matin, sortie le soir

En théorie, toute la chirurgie du cancer du sein pourrait se faire en ambulatoire, sans passer plusieurs jours à l’hôpital. En France, ce traitement n’en est qu’à ses balbutiements et ne concerne aujourd’hui que 8% des actes de chirurgie mammaire contre 80% aux Etats-Unis. Une piste d’avenir pourtant pour certaines indications, si l’on considère, comme l’équipe du Dr Philippe Rouanet, à Montpellier, qui s’y met depuis deux ans, que ces opérations n’entraînent pas plus de complications.

Elles limitent même les douleurs postopératoires, diminuent le stress d’une hospitalisation. « Neuf patientes sur dix le recommanderaient », souligne le médecin, qui prévient : il ne faut surtout pas que les hôpitaux l’envisagent comme un moyen commode de vider des lits. « Cela implique au contraire une grosse organisation de toute l’équipe, radiochirurgien, psychologue, et même secrétaires aux côtés de la patiente. »

Sous péridurale

La patiente a les yeux ouverts pendant que derrière un grand champ bleu, l’équipe de chirurgiens s’active au-dessus de son sein pour enlever la tumeur. Elle ne sent rien : seul le torse de la malade a été endormi par une anesthésie administrée sous péridurale, entre ses côtés. « La technique est délicate, et nécessite que les anesthésistes y soient formés », convient Ophélie Grimaud, chirurgien à Marseille, qui la juge pourtant très prometteuse. La chirurgie sous anesthésie générale présente en effet des inconvénients : « Avec certains anesthésiques, la fonction immunitaire du corps diminue », explique la médecin, qui estime le confort postopératoire, « époustouflant », nécessitant notamment moins de morphine.

Deux en un

En jargon médical cela s’appelle la radiothérapie per-opératoire, c’est-à-dire pendant l’opération. La technique est réservée à certaines petites tumeurs, de bon pronostic clinique et biologique, qu’on ne prévoit pas de traiter ensuite par chimio, mais seulement par radiothérapie suivie d’hormonothérapie. L’idée : faire intervenir le radiothérapeute pendant l’opération, programmée en ambulatoire. Il cible précisément la cavité d’où le chirurgien vient d’extraire la tumeur, pour délivrer une forte dose, en une seule séance de vingt à trente minutes. Avantage, outre que la patiente n’est pas soumise ensuite à une vingtaine de séances, cela préserve le reste de son torse des effets secondaires et délétères des rayons. Neuf centres et CHU sont déjà équipés, mais la technique est pour l’instant réservée aux patientes qui entrent dans le cadre de deux essais cliniques autorisés à Nantes et à Montpellier.
"

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce SUR LES SEINTINELLES

Message par Admin.Jen le Sam 16 Nov 2013 - 10:47

Oncotype DX
Dans ce contexte, un test génomique, tel qu’Oncotype DX qui permet de déterminer l’expression de 21 gènes dans le tissu tumoral pour définir un score de récurrence, semble intéressant. La pertinence d’Oncotype DX a été vérifiée sur des patientes enrôlées dans deux essais concernant le tamoxifène chez des patientes RH +, N - : NSABP B-14 (tam vsplacebo) et NSABP B-20 (tam vs tam+ chimio). Il quantifie la probabilité de récidive à 10 ans (valeur pronostique) et évalue le bénéfice anticipé de la chimiothérapie (valeur prédictive). Oncotype DX a été validé dans 13 études cliniques chez plus de 4 000 patientes. Il est indiqué chez les patientes ayant un cancer du sein de stade précoce ER +, HER2 -, sans envahissement ganglionnaire. « Dernièrement, l’étude TransATAC a montré que ce test pourrait certainement être intéressant chez des patientes post-ménopausées, N+ », a souligné le Dr Antoine.
Le test Oncotype DX a été intégré dans les recommandations internationales (ASCO, ESMO, NICE). Il permet de guider et de modifier la décision thérapeutique. D’après une étude coût/efficacité effectuée à l’hôpital Tenon, le test est associé à une diminution des coûts par patiente de 570 €. « Oncotype DX présente une pertinence certaine en cas de situations indécises pouvant représenter jusqu’à un tiers de nos décisions en traitement adjuvant », a conclu le Dr Antoine.
Évaluation du risque génétique
« 15 000 femmes ont été diagnostiquées comme porteuses du gène BRCA1/2, mais au moins 50 000 femmes seraient porteuses de ce gène en France », a expliqué le Pr Pascal Pujol (CHU Montpellier). « La notion d’un risque familial de cancer du sein doit être évoquée lorsque 3 cas sont identifiés dans une même famille ou en présence d’un cas de cancer du sein associé à un cancer de l’ovaire. » En pratique, face à une patiente porteuse d’un gène BRCA1/2, la prévention ovarienne, c’est-à-dire une annexectomie bilatérale est l’action la plus importante. « La mastectomie prophylactique, comme l’a subie Angelina Jolie à 41 ans, ne réduirait le risque de cancer du sein que de 3,5 %. »

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum