ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» application chimio
Jeu 20 Juil 2017 - 13:11 par ebjb

» LE TAICHI CHUAN
Mer 19 Juil 2017 - 11:37 par Admin.Jen

» TRICOTHON CONTRE LE CANCER AVEC CURIE (2017)
Mer 19 Juil 2017 - 11:29 par Admin.Jen

» FB
Dim 2 Juil 2017 - 18:57 par Admin.Jen

» EFFETS INDÉSIRABLES DES TTT ANTICANCÉREUX
Dim 2 Juil 2017 - 18:49 par Admin.Jen

» LES CHAMPS QUI NE CESSERONT DE FLEURIR
Ven 21 Avr 2017 - 12:23 par doc.bob.leponge

» SPORT SUR ORDONNANCE
Jeu 20 Avr 2017 - 11:56 par Admin.Jen

» Bonjour et merci
Sam 18 Fév 2017 - 4:58 par Admin.Jen

» MERCI A NICE MATIN
Ven 10 Fév 2017 - 9:47 par Admin.Jen

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Mots-clés

soja  traces  

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901 sur votre site de social bookmarking

LE GINSENG DIMIN FATIGUE PDT TTT CANCER

Ven 6 Juil 2012 - 10:01 par Admin.Jen

"http://www.lanutrition.fr/les..."

"Le ginseng en médecine traditionnelle chinoise,est vu comme une plante énergisante et revitalisante"
Or des chercheurs ont montre que".... Voir lien ci dessus .
MERCI. "Guérir .Org". http://www.guerir.org. Smile Smile Razz Razz

Commentaires: 3

www.seinsermentsolidaire.com

LES BOUFFÉES DE CHALEUR: COMMENT PEUT ON LES EVITER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

annonce LES BOUFFÉES DE CHALEUR: COMMENT PEUT ON LES EVITER

Message par ebjb le Mar 11 Fév 2014 - 20:11

Lien: medisite

"
Bouffées de chaleur : 5 aliments à éviter

Réagissez !
Deux femmes sur trois souffrent de bouffées de chaleur à la ménopause. En réduisant ou en éliminant certains aliments, on peut réduire cette conséquence hormonale très désagréable !
Evitez la soupe trop chaude


Voir toutes les photos
Suivant
Boire chaud ne fait qu'amplifier les bouffées de chaleur. Pour cause, "cela réveille le mécanisme de dilatation" explique Louise Lambert-Lagacé, diététiste auteur de Ménopause nutrition et santé. De quoi s'agit-il ? Lors de la ménopause, les vaisseaux sanguins se dilatent tout près de la surface de la peau pour obtenir une baisse de la température. Cette dilatation provoque une forte sensation de chaleur ainsi que des rougeurs, pendant quelques secondes ou minutes. Quand vous buvez chaud, la dilatation est relancée.

«»

_________________
CARPE DIEM:sunny:
avatar
ebjb
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce SUITE

Message par ebjb le Mar 11 Fév 2014 - 20:13

"
Bouffées de chaleur : 5 aliments à éviter

Réagissez !
Café : une tasse, pas plus !

Voir toutes les photos
PrécédentSuivant
Au même titre que les boissons chaudes en général, le café peut aggraver les bouffées de chaleur. Si l'effet reste moindre que celui de l'alcool, mieux vaut quand même limiter sa consommation.

«»Le vin, le pire !




Mots 


Publié par Aurélie Blaize, journaliste santé et validé par Louise-Lambert Lagacé, diététiste le Mercredi 05 Février 2014 à 15h
Envoyer par courriel


Dernière édition par ebjb le Mar 11 Fév 2014 - 20:18, édité 1 fois

_________________
CARPE DIEM:sunny:
avatar
ebjb
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: LES BOUFFÉES DE CHALEUR: COMMENT PEUT ON LES EVITER

Message par ebjb le Mar 11 Fév 2014 - 20:16

BREF !!!! Dur dur !! Je ne prends que des soupes chaudes bouillantes, 5-6 tasses de café/j; thé le matin; etc....mais 1/ sem du vin.... Pourquoi j'ai des BDC??? À cause de l'hormonothérapie bien sur.. Mauvaise élève

_________________
CARPE DIEM:sunny:
avatar
ebjb
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Cancer du sein et bouffées de chaleur

Message par Admin.Jen le Jeu 6 Nov 2014 - 16:35

ETONNANT ??? PAS VRAIMENT !

[size=36]Cancer du sein et bouffées de chaleur[/size]

Mots clés : cancer du seinSymptômes vasomoteursHormonothérapie
Par damien Mascret - le 05/11/2014
Certaines femmes arrêtent leur traitement  à cause d'effets secondaires très handicapants.

Les symptômes vasomoteurs (bouffées de chaleur) sont l'un des inconvénients possibles du traitement du cancer du sein. Malheureusement, l'impact de cette gêne est souvent sous-estimé par les médecins. C'est le double enseignement des travaux réalisés par les universités de Southampton et de Warwick, qui viennent d'être dévoilés au Congrès annuel de l'Institut national de recherche sur le cancer du Royaume-Uni.
Le Dr Deborah Fenlon et ses collègues ont eu la bonne idée de croiser le vécu des patientes traitées pour un cancer du sein avec la perception des médecins.méd 94 % des 666 femmes ayant répondu à l'enquête disent souffrir de bouffées de chaleur, très invalidantes pour 75 % d'entre elles. Pourtant, les medecins estiment eux que seules «10 à 30 %» des femmes traitées y sont sujettes.
Ces bouffées de chaleur peuvent résulter de la ménopause (naturelle ou induite par la chimiothérapie) mais c'est aussi l'un des effets indésirables bien connu des traitements hormonaux adjuvants tels que le tamoxifène ou les anti-aromatases prescrits aux femmes ayant un cancer sensible aux hormones (hormonodépendant). «Ces effets secondaires bien réels et souvent niés par un corps médical préoccupé uniquement à nous sauver la vie s'installent non pas pour quelques mois comme pour la chimiothérapie mais bien cinq longues années, allant jusqu'à empêcher toute vie sociale ou professionnelle acceptable», témoigne Catherine Cerisey, patiente engagée qui partage depuis plusieurs années son expérience sur son blog.

Prise en charge complexe

À tel point que le bénéfice de l'hormonothérapie à long terme (réduction de la mortalité et des récidives) s'efface parfois, pour les patientes, derrière les inconvénients au quotidien. «Les traitements hormonaux agissent généralement en réduisant la production d'œstrogène, une hormone qui favorise la croissance et la dissémination du cancer, souligne le Dr Fenlon. C'est dire l'impact désastreux des bouffées de chaleur pour que des femmes envisagent d'interrompre leur traitement!»
Dans l'étude anglaise, 25 % des femmes étaient dans ce cas. D'autres travaux montrent que près d'une femme sur deux ne va pas au bout des cinq ans d'hormonothérapie. Les bouffées de chaleur peuvent y contribuer. Pour atténuer l'intensité des symptômes vasomoteurs, il existe des médicaments (IRSS, clonidine, gabapentine…) et des approches complémentaires (yoga, acupuncture, etc.) mais le plus efficace, le traitement hormonal substitutif, est contre-indiqué. «La prise en charge est d'autant plus complexe que les traitements antidépresseurs de type IRSS, qui sont souvent prescrits dans cette indication, diminuent de manière très significative l'efficacité du traitement antiœstrogène en raison d'interactions pharmacologiques méconnues des médecins eux-mêmes», ajoute Mahasti Saghatchian, oncologue médicale à l'Institut Gustave Roussy de Villejuif.

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum