ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» LES CHAMPS QUI NE CESSERONT DE FLEURIR
Ven 21 Avr 2017 - 12:23 par doc.bob.leponge

» SPORT SUR ORDONNANCE
Jeu 20 Avr 2017 - 11:56 par Admin.Jen

» Bonjour et merci
Sam 18 Fév 2017 - 4:58 par Admin.Jen

» MERCI A NICE MATIN
Ven 10 Fév 2017 - 9:47 par Admin.Jen

» LONGE COTE MEDITERRANNEE ET SPORT SANTE
Lun 30 Jan 2017 - 11:33 par Admin.Jen

» ADIEU TRICOTHON 2016....BIENVENU A TRICOTHON 2017
Jeu 15 Déc 2016 - 12:30 par Admin.Jen

» TRICOTHON CONTRE LE CANCER 2017
Mar 15 Nov 2016 - 9:39 par Admin.Jen

» TRICOTHON CONTRE LE CANCER 2016
Jeu 13 Oct 2016 - 16:37 par Admin.Jen

» Cancer du sein : les bienfaits de l’acupression pour réduire la fatigue
Mer 21 Sep 2016 - 11:53 par Admin.Jen

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901 sur votre site de social bookmarking

LE GINSENG DIMIN FATIGUE PDT TTT CANCER

Ven 6 Juil 2012 - 10:01 par Admin.Jen

"http://www.lanutrition.fr/les..."

"Le ginseng en médecine traditionnelle chinoise,est vu comme une plante énergisante et revitalisante"
Or des chercheurs ont montre que".... Voir lien ci dessus .
MERCI. "Guérir .Org". http://www.guerir.org. Smile Smile Razz Razz

Commentaires: 3

www.seinsermentsolidaire.com

LES BRCA 1 ET 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

annonce LES BRCA 1 ET 2

Message par Admin.Jen le Mer 26 Fév 2014 - 15:29

Excellent forum :"http://www.brca.fr/info2.html"

"Si une mutation BRCA1 ou BRCA2 est identifiée, d’après les résultats d’études actuels, une femme a environ 60 à  90 % de risque de développer un cancer du sein au cours de sa vie. Le risque augmente à  partir de 30 ans. Ces résultats sont cependant variables d’une famille à  l’autre.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lorsqu’une femme porteuse d’un gène muté (BRCA1 ou BRCA2) a déjà  eu un cancer du sein, le risque se porte essentiellement sur l’autre sein et est de l’ordre de 4% par an. Ce risque peut être pratiquement diminué de moitié si les ovaires ont été enlevés.

Un homme porteur du gène muté BRCA2 présente un risque d’environ 6% de faire dans sa vie un cancer du sein.



Pour le cancer de l’ovaire (on parle de plus en plus de cancers pelvien ou tubo-ovarien) le risque est de 40-50% pour le BRCA1 et augmente à  partir de 40 ans, et de 10-20% pour le BRCA2 et augmente à  partir de 50 ans.

Certaines mutations (plutôt sur BRCA2) semblent associées à  un faible risque de cancers du pancréas, de mélanome, et pour l’homme de cancer de la prostate.



La transmission de génération en génération de la mutation génétique n’est pas obligatoire. Nous possédons chacun la moitié des gènes de notre père et la moitié des gènes de notre mère. Le risque de transmettre le gène muté que l’on a nous même hérité est donc de 50%. Nous ne pouvons transmettre une mutation que l’on a pas reçue.

 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce SUITE

Message par Admin.Jen le Mer 26 Fév 2014 - 15:31

orsque votre arbre généalogique laisse apparaître un risque héréditaire de cancers du sein, un dépistage vous sera proposé généralement à  partir de 30 ans ou plus tôt si les cancers apparus dans la famille sont plus précoces.

  1. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
     Pour les seins :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Un examen clinique 2 fois par an chez votre gynécologue, une mammographie annuelle souvent associée à une échographie, et uneIRM.
L'IRM, examen préconisé principalement avant 40 ans, a cependant un inconvénient qu'il faut  savoir : son taux de résultats faux-positifs d'environ 30%.

  1.  Pour les ovaires :


Un examen clinique, une échographie endovaginale et un dosage du marqueur CA125 annuellement.
Le CA125 donne un résultat aléatoire, difficilement interprétable, et le dépistage ducancer de l’ovaire est rendu difficile par la localisation des ovaires et aussi par l’extension fréquente de la tumeur directement dans le péritoine

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce OBLIGATION D'INFORMER SI ON EST PORTEUR DU GENE

Message par Admin.Jen le Mer 26 Fév 2014 - 15:34

"
Les informations que vous détenez, relatives à votre mutation génétique, peuventservir à d'autres personnes de votre famille. Aussi, un décret du 20 juin 2013 vous oblige à avertir les membres de votre famille susceptibles d'être concernés, soitpar vous-même si vous vous en sentez capable, soit par l'intermédiaire de l'oncogénéticien. Il faudra alors lui donner les coordonnées des différents membres de votre famille. Un courrier leur sera envoyé, indiquant qu'une anomalie génétique d'origine familiale a été mise en évidence chez une personne de leur famille, et les invitant à consulter un service oncogénétique pour avoir plus de précisions. Aucune indication sur votre identité ne pourra être divulguée.

[size=1][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vouloir les prévenir soi-même n'est pas une démarche facile à faire et réserve parfois des surprises... 

Il est fort probable que les autres membres de votre famille se doutent du caractère familial des cancers du sein et/ou de l'ovaire déjà existants. Ils pourront être intéressés par vos informations et même vous remercier de les avoir prévenus. Des liens peuvent aussi se resserrer. En revanche, certaines personnes ne sont pas prêtes à recevoir une telle information. Elle les inquiétera, les perturbera. Vous ne pouvez pas y faire grand chose.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pour les aider, vous pouvez expliquer succinctement le déroulement d'une consultation oncogénétique, leur faire parvenir les résultats de l'analyse génétique, leur donner les coordonnées du service oncogénétique le plus proche de chez eux, leur proposer d'en parler avec leur médecin généraliste.

Certains préféreront une communication directe de vive voix ou par téléphone, d'autres par courrier.


[/size]

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce MON BRCA 2 FAMILIAL

Message par Admin.Jen le Mer 26 Fév 2014 - 16:00

Avant de vous "raconter" mon cas :
A INSTITUT CURIE......
En 1991, l'Institut Curie a ouvert les premières consultations d'oncogénétique en France pour les familles à risque de cancer du sein. En effet, 5 à 10 % des cancers du sein et de l'ovaire seraient dus à une prédisposition génétique majeure, c'est-à-dire associés à un risque tumoral élevé. Chaque année, le service de Génétique oncologique de l'Institut Curie, dirigée par le Dr Dominique Stoppa-Lyonnet également professeur à l'université Paris Descartes, effectue près de 1500 consultations et réalise près de 1 000 tests de recherche de prédisposition au cancer du sein et de l’ovaire. Parallèlement, il cherche à mieux comprendre l'origine de ces prédispositions génétiques, à identifier de nouveaux gènes impliqués dans les formes familiales de cancer du sein et à repérer les facteurs qui pourraient modifier les risques tumoraux chez les patientes prédisposées."

Auteur : Institut Curie
Date : 12/03/2010

lien :"[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Sur mes 6 sœurs(demi sœurs: nous avons le même père ),3 ont développé un cancer du sein .
La première à l'âge de 50 ans:cancer du sein très agressif...
La deuxième ,moi,5 ans après a 40 ans :CSI...
Nous avions demandé la recherche génétique mais pas assez d'élément.
La troisième,à l'âge de 60 ans :cancer du sein avec atteinte des ganglions(2)
...
Nous avons récidivé les unes après les autres ,a chaque fois après 10 ans de repos(!).
...
Recherche a Curie par le prof Stoppa Lyonnet des mutations ou anomalies familiales sur les génes BRCA : Nous avons une anomalie sur le géne BRCA2.


Sur ce ,leurs filles sont très vite contrôlées :que des kystes ! ouf 
Les miennes encore trop jeunes ,le prof leur prévoit un suivi à partir de l'âge de 30 ans.
Coup de théâtre ,l’aînée a l'âge de 19 ans développe un K.de l'ovaire stade 1....A surveiller et traiter.
4 ans plus tard ,ma dernière âgée de 18 ans dev un cancer de l'ovaire st 1 et forme relativement rare à son âge...
Etant BRCA 2,elle a été très vite et très bien prise en charge a IGR.
Parfois cela a du bon.
Elles sont en étroite surveillance avec IRM mammaire ,écho et IRM ovarienne.Elles sont jeunes et non pas eu encore d'enfant,donc les medecins ne font pas d'ablation sein ni ovaires

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: LES BRCA 1 ET 2

Message par choune le Jeu 27 Fév 2014 - 10:14

Ma fille va sur ses 24 ans. On a reparlé du test ensemble il y a peu (on l'avait déjà fait lors de mes résultats BrCa1). Pour l'instant, elle n'a pas pris de décision. je la laisse "cheminer". Elle le fera bien un jour, je le sais.

choune
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: LES BRCA 1 ET 2

Message par ebjb le Jeu 27 Fév 2014 - 11:28

bonjour CHOUNE.
Tu as peut etre raison .Moi j'ai tendance a repetter toutes les semaine a Sarah (27 ans) car elle n'écoute pas.Elle me dit oui je vais le faire et passe a autre chose.
Elle me fait peur ,car meme sa gyneco lui a reclamé une IRM mammaire il y a ...6 mois
la plus jeune se prend mieux en charge.
enfin !!! c'est des adultes , c'est leur choix.
J e vais tout de suite lui tel ...Sic ! incorrigible "mére juive"

_________________
CARPE DIEM:sunny:
avatar
ebjb
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: LES BRCA 1 ET 2

Message par claraza le Ven 28 Fév 2014 - 7:43

merci pour ces precisions ma jen..resultats le 28 mars pour moi...
l angoisse monte...

bizzz Exclamation

claraza


Revenir en haut Aller en bas

annonce MOI

Message par MIMI92 le Ven 28 Fév 2014 - 18:30

Je suis la 1 ère de la famille ! Maternelle et paternelle ... Pas de peau,  bounce  bounce
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce NOUVEL ARTICLE DE SCOOP IT

Message par Admin.Jen le Lun 10 Mar 2014 - 17:06

Lien:"par Brigitte Fanny-Cohen et Caroline Tourbe
Et:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Scooped by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
onto [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Scoop.it!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Chez les femmes qui, comme l'actrice Angelina Jolie, sont porteuses d'une mutation génétique BRCA1, se faire enlever les ovaires dès 35 ans pourrait être la solution pour éviter un cancer. C'est la conclusion d'une étude qui vient d'être publiée. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quelle stratégie adopter dans les cancers féminins d'origine génétique? © Maxppp
Fin 2013, on découvrait qu'Angelina Jolie était porteuse de la mutation BRCA1 : c'est un défaut génétique qui perturbe la réparation des lésions de l'ADN et qui augmente fortement le risque de cancer du sein ou des ovaires. L'actrice avait opté pour l'ablation des deux seins. Mais cette nouvelle étude indique qu'enlever les ovaires réduit la mortalité de 77% chez les femmes à risques. Seins ou ovaires ? Quelle est la bonne stratégie ?
Pr Dominique Stoppa-Lyonnet, chef du service de génétique oncologique à l'Institut Curie à Paris et professeur à l'Université Paris Descartes explique si retirer les ovaires de façon préventive pourrait être une solution pour ces femmes à haut risque. "C'est une solution pour ne pas dire la solution puisqu'il s'agit aussi d'une recommandation de l'Institut National du Cancer. Cette étude, qui a réuni des patientes de plusieurs pays, a confirmé que l'ablation des ovaires et des trompes a un impact majeur sur la diminution du risque de décès toutes causes confondues chez les femmes porteuses d'une altération des gènes BRCA1 ou BRCA2. La diminution du risque est estimée à 77% chez une femme qui n'a pas été atteinte d'un cancer du sein et de 68% chez celles qui l'ont été. Ces chiffres sont importants : avec cette intervention, on réduit de façon spectaculaire les risques de cancer et de décès chez femmes à très haut risque."
Pour obtenir cette réduction très importante du risque de cancer, il y a quand même une condition : c'est se faire opérer tôt. "Une question majeure est effectivement celle de l'âge auquel recommander cette intervention," confirme le Pr Stoppa-Lyonnet. "Dans les recommandations françaises, c'est dès l'âge de 40 ans et une demande peut être recevable entre 35 et 40 ans. Faut-il recommander ce geste dès 35 ans ? Tout dépend de la mutation : pour le gène BRCA1, l'étude recommande de retirer les ovaires dès 35 ans, pour minimiser au maximum les risques. Pour le gène BRCA2, on peut opérer plus tard : avant 49 ans. Il y a clairement une perte de bénéfice de la chirurgie ovarienne si elle est tardive, c'est à dire après 60 ans."
Se faire enlever les ovaires à 35 ans, pour ces femmes, c'est un bienfait, mais il y a aussi un prix à payer.
"L'ablation des ovaires provoque une infertilité et une ménopause précoce avec son cortège d'effets secondaires. Ce qui pose évidemment problème car, à 35 ans, aujourd'hui, le projet parental n'est pas toujours accompli. Enfin, l'ablation des ovaires peut avoir un retentissement psychique important sur le schéma corporel féminin. Enfin, à long terme, on ne peut passer sous silence les effets d'une carence hormonale précoce et une augmentation des risques d'ostéoporose et de maladies cardiovasculaires. C'est pourquoi chez des femmes de moins de 50 ans et qui n'ont pas été atteintes d'un cancer du sein, on propose un traitement hormonal substitutif à dose minimale efficace pour contrer les inconvénients de cette ménopause précoce."
Quelle est la meilleure stratégie pour ces femmes à haut risque : se faire enlever les ovaires et subir une ménopause précoce ou se faire retirer les seins qui est une intervention très mutilante ? "On a deux interventions chirurgicales dont aucune n'est satisfaisante. Décider de l'ablation des seins suivie d'une reconstruction est une décision difficile qui doit être accompagnée. L'histoire familiale est un élément important: on peut choisir de retirer les deux seins si une mère, une sœur sont décédées des suites d'un cancer du sein à un âge jeune. Un autre élément de décision est la façon dont se passe la surveillance mammaire: les recommandations sont un suivi par IRM, mammo et échographie tous les ans dès l'âge de 30 ans pour ces femmes. Ces examens peuvent être anxiogènes. Aujourd'hui, on estime que 5% des femmes indemnes de cancer du sein choisissent de se faire retirer les deux seins. Ce chiffre est supérieur pour les femmes atteintes d'un premier cancer et qui ne veulent pas affronter un second diagnostic."
De leur côté, les Françaises sont-elles suffisamment informées de ces mutations génétiqueset est-ce que celles qui doivent bénéficier d'un test génétique sont bien prises en charge ? Pour le Pr Stoppa-Lyonnet, "les françaises sont de plus en plus informées. D'abord, il y a eu clairement un effet Angelina Jolie : nous avons vu nos demandes de consultation doubler dans les trois mois qui ont suivi son témoignage et cette augmentation est restée stable depuis. De plus, mes collègues, gynécologues, cancérologues, chirurgiens sont informés et ont fait leurs ces connaissances récentes."
Pourtant, 13.000 femmes seulement seraient identifiées en France. Beaucoup s'ignorent.
Comment toucher ces femmes qui sont à haut risque de cancer du sein et des ovaires ? "On estime qu'une personne sur 500, homme ou femme, est porteuse d'une mutation BRCA1 ou BRCA2. On estime qu'il y a donc environ 30.000 femmes âgées de 30 à 70 ans qui sont porteuses d'une mutation de l'un de ces gènes. Moins de 15.000 en effet ont été identifiées via un test génétique. Un grand nombre de test restent à faire. Il ne s'agit pas de 15.000 mais d'au moins dix fois plus. En effet, aujourd'hui les critères de réalisation de test ne nous conduisent à détecter une mutation que dans 10% des cas. Dans le Plan Cancer 3 annoncé début février, il y a la volonté de renforcer le dispositif d'oncogénétique en développant en particulier les consultations, en en faisant un maillage plus fin au niveau du territoire. Il s'agit de conjuguer équité d'accès et qualité d'information sur l'ensemble du territoire afin que les femmes puissent faire des choix informés."  


Sujet difficile !!! Mes filles n'ont pas encore eu d'enfants mais sont porteuses du gène BRCA 2...

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: LES BRCA 1 ET 2

Message par Rivanny le Lun 10 Mar 2014 - 17:40

La fille de mon frère récemment décédé,qui vient de feter ses 40 ans a 3 enfants;porteuse de BRCA2,elle vientde se faire enlever les ovaires et a prévu  la mastectomie en juillet..Je ne peux m'empêcher de l'admirer .pour ce courage....
avatar
Rivanny
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: LES BRCA 1 ET 2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum