ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» Merci pour les bonnets !
Aujourd'hui à 8:37 par elefterakis.helene

» NOUVELLE ASSOCIATION CONTRE CANCER
Jeu 23 Nov 2017 - 10:40 par Admin.Jen

» CANCER DU SEIN METASTATIQUE
Jeu 23 Nov 2017 - 10:37 par Admin.Jen

» LE CURCUMABOX!!!
Jeu 23 Nov 2017 - 10:13 par Admin.Jen

» TRICOTHON 2017
Lun 13 Nov 2017 - 10:22 par Admin.Jen

» ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTEE
Ven 10 Nov 2017 - 19:44 par Admin.Jen

» RISQUE DE RECIDIVE CANCER HORMONODEPENDANT
Ven 10 Nov 2017 - 19:07 par Admin.Jen

» ARRETONS DE CULPABILISER LES FEMMES ATTEINTES DE ANCER DU SEIN
Ven 10 Nov 2017 - 19:05 par Admin.Jen

» RECHERCHONS DES TRICOTEUSES BENEVOLES
Ven 10 Nov 2017 - 18:59 par Admin.Jen

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901 sur votre site de social bookmarking

LE GINSENG DIMIN FATIGUE PDT TTT CANCER

Ven 6 Juil 2012 - 10:01 par Admin.Jen

"http://www.lanutrition.fr/les..."

"Le ginseng en médecine traditionnelle chinoise,est vu comme une plante énergisante et revitalisante"
Or des chercheurs ont montre que".... Voir lien ci dessus .
MERCI. "Guérir .Org". http://www.guerir.org. Smile Smile Razz Razz

Commentaires: 3

www.seinsermentsolidaire.com

ASCO 2014!!!

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

annonce ASCO 2014!!!

Message par ebjb le Dim 1 Juin 2014 - 17:11

Tout nouveau.....tout chaud

"édité le 31 mai 2014, mis à jour le 1 juin 2014 par Florian Gouthière, envoyé spécial au congrès de l'ASCO / 
La croissance de certains cancers est stimulée par les hormones oestrogènes, essentiellement produites par les ovaires et, chez les femmes ménopausées, par le tissu adipeux. Cherchant à quantifier l'impact de la production d'oestrogènes sur les chances de survie à moyen et long terme des malades, deux équipes de chercheurs ont mis en lumière l'existence de facteurs de risque jusqu'alors insoupçonnés. Leurs travaux ont été présentés samedi 31 mai au congrès de l'ASCO de Chicago.



Présentées à quelques minutes d'intervalles dans deux salles opposées du centre McCormick de Chicago, deux études ont particulièrement fait parler d'elles ce 31 mai au 50ème congrès de la Société américaine de cancérologie clinique (ASCO). Portant toutes deux sur l'impact de facteurs de production de l'hormone œstrogènesur les chances de survie des patientes ayant souffert d'un cancer du sein, leurs conclusions ont vivement surpris les cancérologues présents.
Ablation des ovaires : des bénéfices… pour des cancers non liés aux œstrogènes
Une ablation d'ovaires est parfois préconisée chez les femmes développant des tumeurs dont la croissance est stimulée par les hormones œstrogènes (cancers ER+). Paradoxalement, selon une étude de suivi réalisée sur 20 ans auprès de 760 femmes ayant souffert de cancers du sein, l'ablation des ovaires(1) ne présente de bénéfices nets en terme de survie à long terme que chez les femmes souffrant de certains cancers non ER+(2).
Constatant un taux de survie majoré d'au moins 30% pour ces formes de cancers, les chercheurs préconisent vivement l'intervention chirurgicale pour les malades concernées. L'incertitude attachée aux données relatives aux cancers ER+ les incite à plus de circonspection dans ce second cas.
Mais les données présentées posent, bien entendu, une autre question : par quels mécanismes la suppression de la principale source d'œstrogène peut-elle influer la survie de personnes dont le cancer s'est développé sans lien avec cette hormone ?

_________________
CARPE DIEM☀
avatar
ebjb
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce REVISER LES STANDARDS THERAPEUTIQUES...

Message par Admin.Jen le Mer 11 Juin 2014 - 14:32

"http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-cancer-reviser-les-standards-de-traitements-13568.asp?1=1"

"
[size=36]Cancer : réviser les standards de traitements[/size]
Par Florian Gouthière, envoyé spécial au congrès de l'ASCO
rédigé le 1 juin 2014, mis à jour le 2 juin 2014
 [email=?subject=Cancer%20:%20r%C3%A9viser%20les%20standards%20de%20traitements&body=http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-cancer-reviser-les-standards-de-traitements-13568.asp?1=1][/email]
Les résultats de quatre grands essais cliniques portant sur l'efficacité de différentes molécules pour le traitement des principaux cancers ont été dévoilés dimanche 1er juin 2014 au congrès de l'ASCO (Chicago).

Les rapporteurs des quatre études les plus attendues du congrès de l'ASCO 2014 (Crédit : Allodocteurs.fr) 

Il s'agissait des résultats les plus attendus du 50ème congrès de cancérologie de l'ASCO. Durant trois heures, toutes les conférences étaient interrompues pour laisser place à la présentation de quatre études de grande envergure, destinées à comparer l'efficacité de différentes stratégies thérapeutiques.
Cancer du sein : exémestane plutôt que tamoxifène
La première présentation concernait l'évaluation de traitements des cancers du sein dépendants aux œstrogènes (dont la croissance est stimulée par cette hormone) chez les femmes pré-ménopausées. Pour cette frange de la population, les stratégies thérapeutiques sont plus difficiles à mettre en place, le taux d'œstrogènes sanguin étant naturellement élevé lorsque les ovaires sont fonctionnels. L'utilisation dutamoxifène (qui réduit l'expression des récepteurs des œstrogènes) associé à une classe de médicaments qui empêche la production de l'hormone apparaissait jusqu'alors comme la meilleure option médicale.
Deux études cliniques, portant sur 4.690 femmes, ont évaluer l'intérêt de remplacer le tamoxifène par un autre médicament, l'exémestane. Pour des effets secondaires comparables, la seconde molécule apparait 20% supérieure à la première tant en terme de survie au cancer que de prévention de la récidive.
Cancer de la prostate : l'intérêt du docétaxel confirmé

La seconde étude présentée portait sur le bénéfice du docétaxel, une molécule découverte à la fin des années 1980 par des chercheurs du CNRS sur le traitement du cancer de la prostate. Selon l'étude CHAARTED – qui a suivi 790 hommes atteints d'un cancer de la prostate métastasé sur près de six ans – l'incorporation précocedu docétaxel au traitement hormonal standard prolonge d'au moins 30% la survie des patients les plus lourdement atteints (espérance de vie augmentée de 13,6 mois).
Les bénéfices de cette chimiothérapie restent à démontrer pour les malades souffrant d'un cancer à un stade moins avancé. De fait, des études françaises présentées cette année au congrès de l'ASCO portant sur des patients présentant moins de métastases rapportent des résultats plus contrastés. Selon le professeur Karim Fizazi, qui a dirigé l'une de ces recherches, "l'ensemble de ces résultats démontre que la chimiothérapie est d'autant plus efficace que le cancer est étendu."
"Cette annonce va clairement changer les pratiques pour les patients ayant le plus de métastases pouvant supporter une chimiothérapie", insiste le professeur Fizazi. "La chimiothérapie sera proposée en complément de l'hormonothérapie dès le début du traitement, avec des bénéfices très importants. Pour l'heure, les données sur le bénéfice en termes de qualité de vie n'ont pas été rendus publics, mais de ce que nous savons du médicament utilisé, il y a des raisons d'être optimistes."
Cancer colorectal : le cetuximab équivalent au bevacizumab
La troisième série de résultats répond à une question qui taraude les cancérologues depuis plusieurs années : des deux molécules phares du traitement contre le cancer colorectal métastasé – cetuximab et bevacizumab – laquelle privilégier ? Pour les cancers les plus courants (mutation KRAS), la réponse des chercheurs est claire : les bénéfices des deux composés sont identiques. En cas de mauvaise tolérance à l'un des deux médicaments, les médecins peuvent donc essayer l'autre voie de traitement sans réduire les chances de survie du patient.
Cancer du sein HER2 précoce : le lapatinib (Tyverb®) n'apporte pas de bénéfices
Pour le traitement des cancers du sein caractérisés par une surexpression du gène HER2 (20 à 30% de ces cancers), le lapatinib (le Tyverb® de GSK) est utilisé depuis plusieurs années de façon standard en combinaison avec le trastuzumab. L'étude ALTTO, cofinancée par GSK, a malheureusement démontré l'absence de bénéfices propres de ce composé pour le traitement des cancers précoces. Au contraire : son utilisation est associée à une fréquence accrue d'effets secondaires (diarrhée, érythème, troubles hépatiques et biliaires).
Pour Clifford Hudson, président de la Société américaine d'oncologie clinique (ASCO), "ces résultats attendus permettront d'optimiser des traitements de chimiothérapie très répandus".
"En identifiant les protocoles les plus efficaces pour soigner les personnes atteintes de ces cancers fréquents, ces études leur garantissent de vivre mieux, et plus longtemps".
VOIR AUSSI

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: ASCO 2014!!!

Message par mamashaa le Ven 13 Juin 2014 - 18:19

Super !!! On avance

_________________
La mort, c'est un manque de savoir-vivre.
Alphonse Allais Shocked
avatar
mamashaa


Revenir en haut Aller en bas

annonce À LIRE.......

Message par MIMI92 le Sam 14 Juin 2014 - 19:47

Cancer semblait tellement apprécier les femmes "mûres", mais j'avais 37 ans



LE PLUS. Le cancer du sein se développe le plus souvent chez les femmes de plus de 50 ans. Mais pas toujours. Notre contributrice, Reine Lindé, se pensait relativement à l'abri avant ses quarante ans, jusqu'au jour où elle a senti une douleur à la poitrine. Elle nous livre un témoignage émouvant et plein d'humour.



"Et aussi
"
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: ASCO 2014!!!

Message par MIMI92 le Sam 14 Juin 2014 - 19:52

Suite:"Pas une journée ne passe sans que je pense à lui. Trois bonnes années se sont écoulées depuis notre dernier "tête à tête". Et pourtant il est toujours là, bien présent. Impossible de l’oublier ce salaud (pardon pour le gros mot)… Non, il ne s’agit pas de ma dernière rencontre amoureuse !
 
Je veux parler d’une créature étrange et sournoise ; joueuse et filante mais hautement criminelle et mortelle, CANCER. Diable encore lui !
 
Un sérial killer de sinistre notoriété mondiale. Il mobilise TOUT le monde (nous, vous, experts en tout genre, chercheurs, médecins), nourrit les discussions de salons et les brèves de comptoirs du café du commerce. Cancer concerne toute la communauté humaine.
 
Une vie la plus saine possible et pas d’antécédents familiaux
 
Oubliez les mouchoirs ! Je n’ai pas l’intention de faire pleurer dans les chaumières mais de vous parler du quotidien bien banal d’une jeune femme active, indépendante, épouse et mère de famille.
 
Il manque juste le chien (nous avons opté pour les poissons rouges) pour former la famille parfaite !

_________________
VOIR TOUJOURS DEVANT...
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: ASCO 2014!!!

Message par MIMI92 le Sam 14 Juin 2014 - 19:53

Puis "Quand on a 37 ans, une vie la plus saine possible et pas d’antécédents familiaux on aspire à vivre simplement : des projets, travailler (quand cela est possible), profiter de sa famille puis espérer vieillir au côté de l’âme sœur tout en préparant bien sûr une improbable retraite au soleil (avec le chien cette fois). C’était sans compter sur l’invité surprise !
 
Ce jour d’octobre 2010, je m’en souviendrai toujours. D’abord, parce que c’était le mois de la sacralisation de la femme et… de ses seins : " Mesdames vous avez entre 50 et 74 ans, faîtes votre mammographie !".
 
Pas de panique, je suis sûrement un peu sensible
 
Professionnelle indépendante exerçant dans le domaine de la santé, je m’y intéresse bien sûr, lis avec émotion les témoignages de ces femmes courage dans la presse féminine et me délecte de l’engagement des "people" pour la cause des seins !
 
Je me souviens avoir appelé ma mère pour lui rappeler ce rendez-vous important, puis mes tantes aussi ! Cancer semble tellement apprécier les femmes "mûres".
 
"

_________________
VOIR TOUJOURS DEVANT...
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: ASCO 2014!!!

Message par MIMI92 le Sam 14 Juin 2014 - 19:55

"Le visage fermé, la GYGY me prescrit "une mammo"
 
Un soir ma gynéco préférée m’appelle pour m’informer d’un taux anormalement élevé de globules blancs (ces p’tits soldats si bienveillants). "Je soupçonne une infection" me dit-elle mais laquelle ? Allez retour chez GYGY pour une petite exploration de mes attributs inférieurs et une prescription pour une échographie.
 
À la fin de la consultation, je lui explique du bout des lèvres mes douleurs, sans doute fantasmatiques. Elle examine de nouveau. Le visage fermé, elle me prescrit "une mammo" et finit par me dire "prenez rendez-vous cette semaine !". Comment ? Mais je n’ai pas 50 ans ! Tel un ovni, je débarque à la radiologie… Le mois de la femme et de la sacralisation des seins est partout. Les femmes (elles ont bien l’air d’avoir entre 50 et 74 ans) sur les affiches sont toutes belles. Je me rassure intérieurement…
 
Enfin une parole
 
Je passe donc au "presse purée". J’avais tellement mal que je voulais hurler ! L’examen terminé, je retourne dans la cabine dévêtue (j’avais froid) et les minutes passées seule dans ce demi mètre carré m’ont semblé interminables. Enfin, on vient me chercher. "Alors, je peux me rhabiller ?". Chaleureusement, la jeune femme me répond "non". Le Docteur veut vous voir pour une échographie, il y a peut-être un kyste... J’y vais dubitative."

_________________
VOIR TOUJOURS DEVANT...
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: ASCO 2014!!!

Message par MIMI92 le Sam 14 Juin 2014 - 19:56

La semaine à attendre les résultats fut très longue, le standard téléphonique qui explose, ma mère qui angoisse, les copines qui me rassurent comme elles peuvent.
 
Avec mon conjoint, c’était compliqué. Il était lui aussi indépendant, son activité était au plus mal et les finances au plus bas… Nous avions pris la décision de nous séparer quelques temps.
 
C’est donc seule, chez moi, que j’ai appris la terrible nouvelle : "CANCER".
 
Pas une minute à perdre
 
Je ne lui en veux pas à ma gynéco, plus tout à fait préférée, de me l’avoir annoncée par téléphone. Je ne tenais pas en place et je voulais savoir à tout prix !
 
J’étais aspirée dans le néant… Comment l’annoncer à ma mère, ma famille, mon père que je voulais ménager (c’est un homme). Pas une minute à perdre, le compte à rebours était lancé !
 
Ah et puis j’oubliais, les histoires pas très romanesques avec mon conjoint, le quotidien à assurer, les enfants trop petits et pas autonomes et bien sûr mon activité professionnelle, mon GAGNE PAIN, mon Salut ! La peur de mourir n’était pas une priorité à ce moment-là… La peur de la mort sociale était bien plus forte…
 
Que tout cela m’avait fatigué déjà alors même que mon histoire avec Cancer était naissante.
 
Après l’euphorie, place à l’annonce aux proches selon un rituel bien préparé. Je les rassure, un comble ! Je me suis organisée pour pouvoir continuer à travailler car aucune alternative possible, je vivais en totale fusion avec ma profession : "pas de boulot, pas de gâteaux !", pas d’indemnités journalières non plus, aucune assurance privée. Les finances allaient subir une cure d’amaigrissement rapide si je ne faisais rien...

_________________
VOIR TOUJOURS DEVANT...
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: ASCO 2014!!!

Message par MIMI92 le Sam 14 Juin 2014 - 19:58

En survie permanente
 
Moi j’avais renoncé à être séduisante (pas envie, trop fatiguée et occupée à d’autres priorités). Les rares efforts, c’était pour dissimuler la maladie lors de mes obligations professionnelles. Il ne fallait pas faire fuir les clients ! Je devais choisir : "belle et fauchée" ou "moche derrière mon ordi".
 
Mon conjoint, revenu entre temps, avait déposé le bilan… Nous vivions en survie permanente entre les factures à payer, les innombrables papiers à remplir, les rendez-vous avec l’assistante sociale et puis je devais aussi le soutenir, il était "trop mal".
 
Notre couple était de plus en plus fragile…
 
Difficile donc de se reposer, d’oublier le quotidien et de prendre soin de soi dans de telles circonstances. Je n’ai pas pris le temps de m’allonger pour écouter les oiseaux chanter. C’était même l’inverse, ce sont eux qui m’ont vue au labeur."

_________________
VOIR TOUJOURS DEVANT...
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: ASCO 2014!!!

Message par MIMI92 le Sam 14 Juin 2014 - 20:01

Le temps d'un plateau télé
 
Une belle anecdote tout de même. J’avais été contactée par une célèbre émission matinale diffusée sur France 5 pour parler de mon expérience avec Cancer. J’étais alors en pleine "chimio".
 
Au maquillage, j’avais été traitée comme une reine. La production avait soigneusement loué une très jolie perruque longue et lisse (pas du tout mes cheveux) auprès d’un professionnel réputé. La maquilleuse a transformé mon teint blafard en une mine lumineuse ! Ce fut la seule fois où je me suis sentie féminine et vivante. J’avais oublié le temps d’un plateau télé les stigmates de la maladie.
 
Sans la solidarité nationale, l’aide des proches, le soutien des amis le cours de mon histoire avec Cancer aurait sûrement été tout autre. Je sais aussi quelle chance j’ai eu d’avoir été aussi bien entourée. Car n’oublions jamais Cancer engage de nombreux dégâts collatéraux parfois irréversibles.
 
Je les admire toutes
 
Aujourd’hui, tout cela est à la fois derrière moi et en même temps très présent. Je suis en VIE plus que jamais !! Envie d’aimer, de m’engager, de soutenir cette cause qui est devenue la mienne.
 
Et puis il y a toutes ces rencontres si fortes, si généreuses avec des femmes engagées et belles dans leur âme : Anne Laurence, Charlotte, Anne Sophie, Catherine, Guillemette… Je les admire toutes !"

_________________
VOIR TOUJOURS DEVANT...
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: ASCO 2014!!!

Message par MIMI92 le Sam 14 Juin 2014 - 20:02

Et puis il y a aussi ce médecin oncologue qui a mis en place une structure toute dédiée à l’accompagnement thérapeutique des personnes concernées par le cancer à Aix-en-Provence quelle que soit sa situation sociale et financière. Une initiative noble que j’ai eu l’occasion de découvrir quelque temps après mes traitements. Il est urgent de voir cette initiative se développer ailleurs.
 
Seule ombre au tableau : mon couple n’a finalement pas résisté à toutes ces turbulences. Plus que jamais la peur de la récidive est liée à la peur de ne plus assumer le quotidien.
 
J’espère ne plus jamais avoir de nouvelles de Cancer mais je reconnais que cette rencontre si extraordinaire m’aura transformée à jamais.

_________________
VOIR TOUJOURS DEVANT...
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce Re: ASCO 2014!!!

Message par MIMI92 le Sam 14 Juin 2014 - 20:03

Sur le web: Quelle vie mène les personnes atteintes d'un cancer deux ans après ?, dans Votre santé m'intéresse – 14/06
J'AI ADORÉ CET ARTICLE !! ON CROIRAIT QUE C'EST NOTRE VIE À NOUS TOUTES...Sad affraid 
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum