ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» TRICOTHON 2017
Ven 13 Oct 2017 - 13:04 par Admin.Jen

» TRICOTHON CONTRE LE CANCER AVEC CURIE (2017)
Ven 13 Oct 2017 - 11:59 par Admin.Jen

» REPRENDRE UN TRAVAIL...APRES UN CANCER DU SEIN
Ven 13 Oct 2017 - 11:53 par Admin.Jen

» LES CHIFFRES STAT.DE 2015...ENCOURAGEANT!
Ven 13 Oct 2017 - 11:50 par Admin.Jen

» NOUVELLE APPLI
Ven 13 Oct 2017 - 11:47 par Admin.Jen

» A venir...IGR
Ven 13 Oct 2017 - 11:39 par Admin.Jen

» CANCER DU SEIN MÉTASTATIQUE...
Ven 13 Oct 2017 - 11:37 par Admin.Jen

» CANCER TRIPLE NEGATIF : NEWS
Ven 13 Oct 2017 - 11:34 par Admin.Jen

» hormonotherapie
Mer 4 Oct 2017 - 17:36 par Admin.Jen

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901 sur votre site de social bookmarking

LE GINSENG DIMIN FATIGUE PDT TTT CANCER

Ven 6 Juil 2012 - 10:01 par Admin.Jen

"http://www.lanutrition.fr/les..."

"Le ginseng en médecine traditionnelle chinoise,est vu comme une plante énergisante et revitalisante"
Or des chercheurs ont montre que".... Voir lien ci dessus .
MERCI. "Guérir .Org". http://www.guerir.org. Smile Smile Razz Razz

Commentaires: 3

www.seinsermentsolidaire.com

DU NOUVEAU POUR SUPPORTER TAMO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

annonce DU NOUVEAU POUR SUPPORTER TAMO

Message par MIMI92 le Jeu 26 Juin 2014 - 16:35

"
Cancer du sein : un traitement antipaludéen pour lutter contre la résistance au tamoxifène ?
Un traitement antipaludéen pourrait apporter une solution au problème de résistance au tamoxifène, traitement largement utilisé dans la majorité des cancers du sein hormonaux-dépendants.

La résistance au tamoxifène pose un problème majeur dans la prise en charge de nombreuses femmes atteintes d’un cancer du sein avancé exprimant le récepteur aux œstrogènes. En effet cette forme représente près de 70 % des cas de cancers du sein et environ la moitié des femmes traitées au tamoxifène développent une résistance au cours du traitement. Des chercheurs de l’université de Georgetown, à Washington, se sont intéressés aux propriétés de l’hydroxychloroquine (HCQ), un traitement antipaludéen courant, pour lutter contre ce phénomène de résistance.
Les tests menés sur des cellules cancéreuses résistantes à l’action du tamoxifène ont montré que l’HCQ restaurait la sensibilité des cellules au traitement. Ce succès serait dû à la capacité de l’HCQ à inhiber un mécanisme clé de la résistance au tamoxifène : l’autophagie. Au cours de ce mécanisme très particulier, la cellule isole une partie de son contenu dans une vésicule pour le digérer. La matière première issue de cette digestion peut alors être réutilisée par la cellule pour continuer à produire de l’énergie et des protéines, entre autres, alors même qu’elle est privée de matières premières par son environnement. Lorsqu’elles sont exposées au tamoxifène, les cellules cancéreuses déclenchent le mécanisme d’autophagie, elles parviennent ainsi à survivre en autosuffisance. Avec l’HCQ, ce « réflexe » de survie est bloqué, et les cellules cancéreuses, privées de ressources, sont donc plus vulnérables.
Les expériences menées dans le cadre de cette étude préclinique doivent être transposées chez l’Homme. Le fait que ces deux médicaments soient déjà couramment utilisés est un atout pour envisager rapidement des essais cliniques.
R. D.
avatar
MIMI92


Revenir en haut Aller en bas

annonce TOUT NOUVEAU!!!

Message par ebjb le Ven 25 Juil 2014 - 23:10

CANCER du SEIN: L'obscurité totale la nuit, une clé de la réussite du traitement

Actualité publiée hier
Cancer Research

L'obscurité totale la nuit, la clé de la réussite du traitement du cancer du sein ? Une conclusion a priori surprenante de cette étude de l’Université de Tulane (Nouvelle-Orléans). Elle s’explique pourtant par l’intervention de l’hormone du sommeil, la mélatonine, dans l’efficacité du traitement par tamoxifène et par la perturbation du rythme circadien et de la production de cette hormone, en cas d’exposition nocturne à la lumière. Des conclusions, publiées dans la revue Cancer Research, primordiales pour les patientes et leurs cliniciens.
 
Cette étude est donc la première à démontrer que la mélatonine est essentielle à l’efficacité du tamoxifène dans le traitement du cancer du sein et que l’exposition à la lumière la nuit, réduisant la production nocturne de mélatonine, rendant le cancer du sein totalement résistant au tamoxifène. Avec cette étude, la lumière la nuit peut être considérée comme un sérieux facteur de risque de développer une résistance autamoxifène.  
 
Les chercheurs principaux Steven Hill et David Blask de Tulane ont décrypté ce rôle essentiel de la mélatonine sur l'efficacité du tamoxifène dans la lutte contre les cellules cancéreuses sur des souris modèles de cancer du sein.
Dans une première phase de l'étude, les animaux ont été maintenus dans le cycle lumière jour / nuit de 12 heures de lumière suivies de 12 heures d'obscurité totale pendant plusieurs semaines, puis dans une seconde phase, ils ont été exposés au même cycle jour / nuit, mais, durant les 12 heures de nuit ont été exposés à une très faible lumière. Une lumière « à peu près équivalente à la lumière passant par une porte un peu entrouverte »,précisent les auteurs.
L’étude permet de confirmer que,
·         la mélatonine favorise l’action du tamoxifène en retardant la formation de tumeurs, en ralentissant leur croissance,
·         ce n’est le cas que pour les animaux ayant été laissé dans l’obscurité totale durant la nuit, ou ceux supplémentés avec de la mélatonine.
·         En conclusion, des niveaux élevés de mélatonine, la nuit, mettent les cellules cancéreuses en sommeil aussi en éteignant les mécanismes de croissance clés. Ces cellules sont alors plus vulnérables au tamoxifène. Mais quand les lumières restent allumées la nuit, la mélatonine est supprimée, les cellules cancéreuses se réveillent et ignorent le tamoxifène. cheers 


Lien:"
 

_________________
CARPE DIEM☀
avatar
ebjb
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

annonce tamo et melatonine

Message par Annesaintremy le Lun 4 Aoû 2014 - 19:56

genial j'ai remplace les somniferes par la melatonine!!
bonne nouvelle!!

Annesaintremy
moderateur
moderateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum