ASSOCIATION SEIN SERMENT SOLIDAIRE (LOI. 1901)
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» Magnifique film de I.CURIE: GUERIR LE REGARD
Mar 20 Mar 2018 - 11:52 par Admin.Jen

» “Grâce aux “café Donna”, le cancer n’isole plus mais rapproche”
Mar 20 Mar 2018 - 11:39 par Admin.Jen

» Bientôt un premier anti-PARP dans le cancer du sein métastatique
Mar 20 Mar 2018 - 11:27 par Admin.Jen

» DETECTION DU CANCER...
Mar 20 Mar 2018 - 11:10 par Admin.Jen

» UN TRAITEMENT CONTRE LES FORMES AGRESSIVES
Mar 20 Mar 2018 - 11:06 par Admin.Jen

» TERRAIN FAMILIAL
Lun 12 Mar 2018 - 10:01 par Admin.Jen

» BONJOUR...DE LA COTE D'AZUR
Lun 26 Fév 2018 - 12:08 par Admin.Jen

» SOUTENEZ NOUS
Lun 26 Fév 2018 - 12:02 par Admin.Jen

» L'UNIVERSITE DES PATIENTS
Lun 26 Fév 2018 - 11:56 par Admin.Jen

Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION SEIN SERMENT SOLIDAIRE (LOI. 1901) sur votre site de social bookmarking

QUE RECHERCHONS NOUS SUR UN FORUM?

Sam 4 Nov 2017 - 13:35 par Admin.Jen

Pleins de questions des l'annonce de notre maladie... 
:"
Venez partager votre vécu face au cancer du sein/ovaires : quels sont les impacts sur votre vie familiale, sur votre couple, sur votre activité professionnelle...
Comment avez vous réagi à l'annonce.?
Vous êtes vous senties épaulées par le personnel médical et paramédical ?
Quel a été votre ressenti à la fin des traitements ?


Commentaires: 0

www.seinsermentsolidaire.com

CANCER DU SEIN STADE PRÉCOCE: CURIE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

annonce CANCER DU SEIN STADE PRÉCOCE: CURIE

Message par Admin.Jen le Jeu 22 Jan 2015 - 19:17

:"
CANCER DU SEIN AU STADE PRÉCOCE : NOUVELLE THÉRAPIE ET PRÉCISION DES INDICATIONS DE CHIMIOTHÉRAPIE
Proposer aux patients les traitements les plus innovants passe par la recherche clinique. Sous l’égide d’Unicancer, et coordonné par le Dr Paul Cottu de l’Institut Curie et le Dr Suzette Delaloge de Gustave Roussy, l’essai Neopal doit évaluer une nouvelle stratégie thérapeutique chez les femmes atteintes d’une forme de cancer du sein. 

Parce que les méthodes diagnostiques ne cessent de se développer, parce que de nouvelles thérapies voient le jour pour le plus grand bénéfice des patients et parce qu’il est impératif de mieux préciser les indications de chimiothérapie, il est plus que jamais nécessaire d’intégrer les dernières données dans la prise en charge des patients atteints de cancer. Tel est l’objectif du tout nouvel essai clinique Neopal. Il s’adresse aux femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localisé, opérable mais ne pouvant pas bénéficier d’une chirurgie conservatrice de prime abordde stade II-IIIA et défini comme luminal (c’est-à-dire exprimant le récepteur aux œstrogènes). Cet essai prospectif randomisé de phase II, initié par les Dr Suzette Delaloge de l’Institut Gustave Roussy et Paul Cottu de l’Institut Curie, est coordonné par Unicancer, groupe réunissant les 20 centres de lutte contre le cancer français.
"Neopal repose sur le test pronostique Prosigna™, indique le Dr Paul Cottu. Ce test est basé sur la signature PAM50 reposant sur l’analyse de 50 gènes. Il a récemment démontré son intérêt pour simultanément caractériser le type moléculaire des cancers du sein (1) et évaluer leur risque évolutif." Les signatures génétiques complètent de plus en plus souvent les paramètres clinico-biologiques classiques pour établir le diagnostic complet et ainsi définir le meilleur plan de traitement dans le cadre de plusieurs essais cliniques en cours internationalement, s’intégrant dans le concept global de médecine personnalisée. "Le test PAM 50 nous servira à confirmer l’appartenance au sous-type luminal et à caractériser le risque de récidive chez les patientes répondant aux critères d’inclusions de l’essai, précise Paul Cottu. Deux options thérapeutiques seront ensuite évaluées."
En raison de la taille de leur tumeur, ces patientes ne peuvent pas bénéficier d’une chimiothérapie conservatrice d’emblée. Il leur est donc proposé, avant toute chirurgie, une chimiothérapie dite néoadjuvante pendant 18 semaines. Elle permet de réduire la taille de la tumeur afin de leur proposer ensuite une chirurgie moins invalidante.
"Les patientes qui remplissent les conditions d’inclusion et ayant accepté de participer se verront donc proposer de manière aléatoire deux options thérapeutiques. L’une sera basée sur le traitement habituellement proposé et l’autre sur une nouvelle thérapie associant une nouvelle molécule, le Palbociclib, à une hormonothérapie dont l’efficacité est reconnue, le letrozole." Les  premiers résultats obtenus avec cette association thérapeutique laissent en effet présager une efficacité potentiellement supérieure à celle de la chimiothérapie classique dans les cancers du sein luminaux. Cette efficacité sera évaluée en fonction de deux paramètres : la réponse histologique telle qu’évaluée selon des critères validés internationalement, et la réponse clinique associée au taux de chirurgie conservatrice proposée à l’issue des deux options thérapeutiques. Les effets secondaires des traitements seront aussi analysés avec soin.
En savoir plus
(1)   Le cancer du sein est une maladie dite hétérogène : il existe plusieurs types de tumeurs, qui seront traitées différemment. Les cancers de type luminal A ou B sont les formes les plus fréquentes. Le cancer se développe à partir des cellules épithéliales dites luminales des canaux ou des lobules. Les cellules de type "luminal A" possèdent plus de récepteurs aux oestrogènes, tandis que les cellules de type "luminal B" possèdent un peu moins de récepteurs aux œstrogènes et sont fréquemment plus proliférantes. Les autres formes sont les cancers du sein HER2+ (15% à 20% des cas) et les cancers triple négatifs (10% à 15% des cas).
Cancers du sein : toutes les informations pour comprendre
 
Texte : Céline "

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum