ASSOCIATION SEIN SERMENT SOLIDAIRE (LOI. 1901)
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» LINGERIE POST CANCER À MOUANS SARTOUX
Mar 11 Sep 2018 - 20:27 par Admin.Jen

» Referentes
Mar 4 Sep 2018 - 12:09 par Admin.Jen

» YES!!! WE CAN!
Sam 11 Aoû 2018 - 18:10 par Admin.Jen

» OCTOBRE "ROSE" 2018
Mar 24 Juil 2018 - 9:25 par Admin.Jen

» CBD A DIJON AUSSI
Lun 2 Juil 2018 - 22:00 par Admin.Jen

» Témoignage : "Le 5-FU est mortel pour vous" - dixit mon cancérologue
Lun 2 Juil 2018 - 21:58 par Admin.Jen

» CHIMIO ORALE A DOMICILE
Lun 2 Juil 2018 - 21:56 par Admin.Jen

» Stress et cancer
Lun 2 Juil 2018 - 21:54 par Admin.Jen

» Tricot a Escales
Jeu 31 Mai 2018 - 19:35 par Marie Christine

Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION SEIN SERMENT SOLIDAIRE (LOI. 1901) sur votre site de social bookmarking

QUE RECHERCHONS NOUS SUR UN FORUM?

Sam 4 Nov 2017 - 13:35 par Admin.Jen

Pleins de questions des l'annonce de notre maladie... 
:"
Venez partager votre vécu face au cancer du sein/ovaires : quels sont les impacts sur votre vie familiale, sur votre couple, sur votre activité professionnelle...
Comment avez vous réagi à l'annonce.?
Vous êtes vous senties épaulées par le personnel médical et paramédical ?
Quel a été votre ressenti à la fin des traitements ?


Commentaires: 0

www.seinsermentsolidaire.com

PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR ...

Aller en bas

annonce PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR ...

Message par Admin.Jen le Lun 20 Aoû 2012 - 12:52

Article "SANTE LOG "

"OPIOÏDES et prise en charge de la douleur: Soulager sans créer de dépendance

Actualité publiée il y a 2h24mn
Journal of Neuroscience

Ces chercheurs de l’Université d'Adélaïde et du Colorado pensent que les essais cliniques pourraient commencer dès les prochains mois. Cette équipe internationale vient de montrer, avec l'identification d'un mécanisme clé du système immunitaire qui amplifie la dépendance aux opioïdes, qu’il est possible de soulager par opioïdes des douleurs intenses, en soins palliatifs par exemple, mais en bloquant l’addiction à la morphine.

Cette étude, soutenue par le National Institute on Drug Abuse (NIDA-NIH) est publiée dans l’édition du 15 août du Journal of Neuroscience.

L'équipe de l'Université d'Adélaïde (UA) et de l'Université du Colorado menée par le Dr Mark Hutchinson de l’UA, montre, en laboratoire, que le médicament naloxone, un antagoniste d’un récepteur de la morphine, associé à la morphine par exemple, peut bloquer de manière sélective la réponse immunitaire à la dépendance.



"Cibler la réponse immunitaire du cerveau aux opioïdes : «Nos études montrent, de façon concluante, que nous pouvons bloquer la toxicomanie par le biais du système immunitaire du cerveau, sans cibler le « câblage » du cerveau», explique l'auteur principal de l'étude. « Le système nerveux central et le système immunitaire jouent tous deux un rôle important dans la création de la dépendance, mais nos études montrent qu’il suffit de bloquer la réponse immunitaire dans le cerveau pour éviter l’addiction aux opioïdes ».

Le récepteur TLR4, un amplificateur de la dépendance :
L'équipe a centré sa recherche sur un récepteur immunitaire connu sous le nom Toll-like receptor 4 (TLR4) car les médicaments opioïdes comme la morphine et l'héroïne se lient à TLR4 d'une manière similaire à la réponse immunitaire normale aux bactéries. Alors que TLR4 était suspecté depuis quelques années de pouvoir être une cible clé de blocage de l’addiction, ce travail en apporte la preuve.


"En ciblant TLR4, la naxolone - un médicament déjà connu et découvert dans les années 70- « éteint » automatiquement la dépendance, stoppe le besoin de prendre des opioïdes, supprime les comportements liés à la dépendance, et modifie la neurochimie du cerveau en stoppant la production de dopamine, qui est le composé chimique clé du processus de «récompense» de la drogue. La naloxone pourrait être co-formulée avec la morphine, afin de permettre une prise en charge efficace des douleurs sévères, mais sans créer de dépendance. Cela permettrait des avancées majeures en soins palliatifs avec de nouveaux médicaments capables de soulager de douleur intense.

Source : The Journal of Neuroscience, 15 August 2012, 32(33):11187-11200; doi:10.1523/JNEUROSCI.0684-12.2012 Opioid Activation of Toll-Like Receptor 4 Contributes to Drug Reinforcement (Visuel « Illustration de la dépendance par Joshua Burton- École des sciences médicales, Université d'Adélaïde).
Accéder aux dernières actualités sur l’Héroïne, la Morphine, la Douleur
Lire aussi : HEROÏNE: Avancée du vaccin anti-addiction


"http://www.santelog.com/news/neurologie-psychologie/opio-des-et-prise-en-charge-de-la-douleur-soulager-sans-creer-de-dependance_8860_lirelasuite.htm#lirelasuite

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum