ASSOCIATION SEIN SERMENT SOLIDAIRE (LOI. 1901)
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» NOTRE CARTE DE VISITE
Hier à 12:24 par Admin.Jen

» CANCER DU SEIN METASTATIQUE
Jeu 30 Nov 2017 - 10:20 par Admin.Jen

» Merci pour les bonnets !
Lun 27 Nov 2017 - 12:37 par Admin.Jen

» NOUVELLE ASSOCIATION CONTRE CANCER
Jeu 23 Nov 2017 - 10:40 par Admin.Jen

» LE CURCUMABOX!!!
Jeu 23 Nov 2017 - 10:13 par Admin.Jen

» TRICOTHON 2017
Lun 13 Nov 2017 - 10:22 par Admin.Jen

» ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTEE
Ven 10 Nov 2017 - 19:44 par Admin.Jen

» RISQUE DE RECIDIVE CANCER HORMONODEPENDANT
Ven 10 Nov 2017 - 19:07 par Admin.Jen

» ARRETONS DE CULPABILISER LES FEMMES ATTEINTES DE ANCER DU SEIN
Ven 10 Nov 2017 - 19:05 par Admin.Jen

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION SEIN SERMENT SOLIDAIRE (LOI. 1901) sur votre site de social bookmarking

LE GINSENG DIMIN FATIGUE PDT TTT CANCER

Ven 6 Juil 2012 - 10:01 par Admin.Jen

"http://www.lanutrition.fr/les..."

"Le ginseng en médecine traditionnelle chinoise,est vu comme une plante énergisante et revitalisante"
Or des chercheurs ont montre que".... Voir lien ci dessus .
MERCI. "Guérir .Org". http://www.guerir.org. Smile Smile Razz Razz

Commentaires: 3

www.seinsermentsolidaire.com

UNE HISTOIRE DE FAMILLE Cancer du sein,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

annonce UNE HISTOIRE DE FAMILLE Cancer du sein,

Message par Admin.Jen le Mer 12 Sep 2012 - 21:15



"Beaucoup de données et de la génétique. En croisant informations familiales et registre des cancers, une équipe genevoise fait avancer la compréhension des cancers héréditaires, celui du sein notamment."
"Pour mieux comprendre cette problématique, le professeur Christine Bouchardy et son équipe du registre genevois des tumeurs ont mis en place l’un des premiers registres familiaux du cancer du sein. Cet outil inédit, soutenu par la Ligue suisse contre le cancer, leur a notamment permis de découvrir que le pronostic de cette tumeur était héréditaire."

"«Nous avons voulu connaître tous les effets de ce lien familial, en comparaison avec les tumeurs non héréditaires, explique le professeur Bouchardy. L’âge auquel le cancer s’est déclaré, la nationalité des personnes concernées, la méthode par laquelle le cancer a été détecté, le stade auquel on l’a diagnostiqué. Nous avons examiné de nombreuses propriétés qui décrivent ces tumeurs, comment on les a traitées, comment s’est déroulé le traitement. Nous avons également étudié la survie des patientes, relevé si elles ont développé une deuxième tumeur et, enfin dans les cas où elles sont décédées, quelle a été la cause de leur mort.»
Mieux traiter

La première conclusion de cette recherche (publiée en mai 2012 dans l'International Journal of Cancer) est importante pour les malades et les médecins: la survie du cancer du sein est héréditaire.

Cette découverte est porteuse d'espoir. Pour le traitement d'abord: si, en effet, le pronostic de votre famille n'est pas très bon, on hésitera d'autant moins à mettre toutes les chances de votre côté en proposant tôt des traitements radicaux. A l'inverse, il y a une proportion importante des cancers du sein qui réagissent bien au traitement et peuvent être guéri. Dans ce cas de figure, si la famille de la patiente a connu des issues positives, elle pourra être rassurée que les choses ont la plus grande chance de bien se passer.

Haute surveillance

Une autre utilisation de ces données a permis de dresser le portrait de ces cancers touchant plusieurs fois une famille, et surtout de voir s'ils se distinguaient de leurs homologues isolés.

Globalement, les patientes concernées ont eu un cancer plus jeune, et plus souvent touchant les deux seins. Par contre, probablement du fait d'une meilleure sensibilisation, elles sont dépistées plus tôt et de manière égale selon les couches sociales (contrairement aux cancers non héréditaires). Elles bénéficient aussi plus souvent de traitements optimaux.

Malheureusement, ces personnes ont un risque huit fois plus important d'avoir une deuxième tumeur (située généralement dans le second sein) d’un type particulier, à savoir ne possédant pas de récepteurs aux œstrogènes. Ce risque peut même s'élever à cinquante fois si le premier cancer ne possédait pas non plus de récepteurs aux œstrogènes. «C'est un risqueparticulièrement élevé, s'alarme le professeur Bouchardy. La patiente concernée doit être sous haute surveillance. Elle doit le savoir ainsi que ses médecins.»
"Tumeur, vos papiers

«Pour bien travailler sur le cancer au niveau de la population, il nous faut un registre», résume le professeur Bouchardy. Utilisés à grande échelle pour le cancer depuis plus de quarante ans, ces outils répertorient les cas que leur annoncent hôpitaux et médecins. De nombreux détails sont alors enregistrés dans un dossier rendu anonyme, détails qui sont codés selon un standard international. Cela permet aux chercheurs de comparer directement les données de différents pays et d’établir l’évolution dans le temps des différents types de cancer.

«Les registres servent de thermomètre», poursuit le professeur Bouchardy. Ils donnent un reflet de l’évolution des cas et de leur traitement; ils permettent aussi de précieuses recherches quand on observe une recrudescence de tumeurs d’un type précis dans une zone géographique donnée. On a pu s’en servir pour mettre en évidence le lien entre le cancer de l’endomètre (corps de l’utérus) et la prise d’œstrogènes à la ménopause ou encore celui entre le cancer du foie et l’hépatite en Afrique."

13/08/2012

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum