ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901
BIENVENUE PARMI NOUS
Derniers sujets
» application chimio
Jeu 20 Juil 2017 - 13:11 par ebjb

» LE TAICHI CHUAN
Mer 19 Juil 2017 - 11:37 par Admin.Jen

» TRICOTHON CONTRE LE CANCER AVEC CURIE (2017)
Mer 19 Juil 2017 - 11:29 par Admin.Jen

» FB
Dim 2 Juil 2017 - 18:57 par Admin.Jen

» EFFETS INDÉSIRABLES DES TTT ANTICANCÉREUX
Dim 2 Juil 2017 - 18:49 par Admin.Jen

» LES CHAMPS QUI NE CESSERONT DE FLEURIR
Ven 21 Avr 2017 - 12:23 par doc.bob.leponge

» SPORT SUR ORDONNANCE
Jeu 20 Avr 2017 - 11:56 par Admin.Jen

» Bonjour et merci
Sam 18 Fév 2017 - 4:58 par Admin.Jen

» MERCI A NICE MATIN
Ven 10 Fév 2017 - 9:47 par Admin.Jen

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Mots-clés

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

{FORUMAGE}

Conservez et partagez l'adresse de ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN LOI. 1901 sur votre site de social bookmarking

LE GINSENG DIMIN FATIGUE PDT TTT CANCER

Ven 6 Juil 2012 - 10:01 par Admin.Jen

"http://www.lanutrition.fr/les..."

"Le ginseng en médecine traditionnelle chinoise,est vu comme une plante énergisante et revitalisante"
Or des chercheurs ont montre que".... Voir lien ci dessus .
MERCI. "Guérir .Org". http://www.guerir.org. Smile Smile Razz Razz

Commentaires: 3

www.seinsermentsolidaire.com

DESOLEE:"L’obésité accroît de 40% le risque de second cancer –

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

annonce DESOLEE:"L’obésité accroît de 40% le risque de second cancer –

Message par Admin.Jen le Jeu 27 Sep 2012 - 12:22

Publié le 09 août 2012 par Santelog

LIEN"http://www.paperblog.fr"


Récidive du cancer sur le même sein ou développement d'un cancer sur l'autre sein, d'un cancer de l'endomètre ou colorectal, voilà un risque accru de 37 à 96% chez les femmes en surpoids déjà frappées d'un premier cancer du sein. " C'EST SYMPA !CA ENCORE What a Face

Si le surpoids a déjà été associé à une augmentation du risque de plusieurs cancers primaires, cette méta-analyse franco-britannique vient donc de l'associer au risque de second cancer. Ces conclusions, publiées dans l'édition d'août de la revue Breast Cancer Research and Treatment sont un argument supplémentaire pour lutter contre l'obésité mais aussi pour tenter d'évaluer l'effet de la reprise d'un poids normal sur l'incidence du deuxième cancer.

"Ces chercheurs de l'Inra et de l'Inserm en collaboration avec une équipe de l'Imperial College ont mené cette méta-analyse d'études prospectives sur la relation entre surcharge pondérale et risque de seconds cancers après un cancer du sein. L'obésité présente lors du diagnostic d'un premier cancer du sein augmente le risque de développer un second cancer, localisé dans l'autre sein ou le même, dans l'endomètre ou le côlon-rectum. Alors que 27 à 32 % des adultes en France sont en situation de surpoids, et 9 à 17 % sont atteints d'obésité, on peut penser que ces prévalences élevées touchent de manière identique les femmes diagnostiquées avec un cancer du sein.


Plusieurs études ont déjà étudié le rôle de l'indice de masse corporelle (IMC) sur l'incidence d'un second cancer chez les femmes atteintes de cancer du sein. Les auteurs ont sélectionné puis analysé 13 études publiées jusqu'en mai 2012 pour estimer les risques relatifs (RR) de second cancer en fonction du surpoids. Après consolidation des données, l'obésité, lors d'un premier cancer du sein a été associée,

à un risque accru de 37% de cancer du sein controlatéral (RR : 1,37, IC : 95% de 1,20 à 1,57),


· à un risque accru de 40 % de cancer du même sein (RR : 1,40, IC : 95% de 1,24 à 1,58),


· à un risque accru de 96 % de cancer de l'endomètre (RR : 1,96, IC : 95% de 1,43 à 2,70),


· à un risque accru de 96 % de cancer colorectal (RR : 1,89, IC : 95% de 1,28 à 2.79).


Une augmentation de 5 kg / m (2) entraîne, de manière dose-dépendante une augmentation des risques respectifs de cancer de 12% sur l'autre sein et de 14% pour le même sein et de 46% de cancer de l'endomètre. What a Face What a Face
TOUTES AU REGIME SI INDICE DE MASSE CORPORELLE ELEVE... Rolling Eyes
l'incidence du cancer du sein dépasse les 50.000 cas chaque année, environ 15.000 femmes, déjà atteintes une première fois, vont ainsi accroître, de 50%, en raison de leur surcharge pondérale, leur risque de récidive.


Sources: Communiqué INRA et Breast Cancer Res Treat 2012 August, 5. DOI: 10.1007/s10549-012-2187-1 Excess body weight and second cancer risk after breast cancer : a systematic review and meta-analysis of prospective studies.

BON ! C'est bien de savoir tout ça ;DONC nous sommes prévenues...
E V I T O N S

_________________
;Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile,il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel; .Sa Sainteté le Dalaï Lama
avatar
Admin.Jen
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum